Actualités

Google lance une nouvelle page d’accueil, la commission européenne se saisit du dossier ! [mode troll]

Inévitablement, nous n’avez pas pu passer devant les innombrables articles qui ont été publiés hier sur le web, concernant la décision de l’Europe de traîner Google devant les tribunaux… Il paraît qu’il s’agit d’un abus de position dominante ?

Au vu de la nouvelle page d’accueil de Google que j’ai depuis aujourd’hui, ça me semble normal, non ?

page accueil chrome

 

A ce propos, j’ai quelques suggestions. Si la commission européenne devait attaquer quelques grandes autres sociétés, voici les conseils que je pourrais leur donner. Prenons l’exemple de Yahoo…

Au niveau du menu, je propose que:

  • Mail soit remplacé par Outlook
  • Actualités soit remplacé par Le Monde
  • Sport soit remplacé par L’Equipe
  • Pour Elle soit remplacé par Au Féminin
  • Finance soit remplacé par Boursorama
  • Cinéma soit remplacé par Allociné
  • TV soit remplacé par Télé Loisirs
  • Musique soit remplacé par Spotify
  • Auto soit remplacé par L’Automobile
  • Vidéo soit remplacé par Dailymotion
  • Shopping soit remplacé par Ventes Privées
  • Divertissement soit remplacé par Rémi Gaillard
Yahoo, ton menu ne me plait pas !

Yahoo, ton menu ne me plait pas !

Je vous passe la recherche qui est en tête de liste de Yahoo, pourquoi ne pas y mettre Bing, ou le widget météo, on se demande encore pourquoi c’est pas un widget Météo France. Après tout, il n’est pas normal que Yahoo mette en avant ses services.

Bon, je vous donne d’autres exemples (Apple, Orange, Free…) ?

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

25 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Je confirme c’est un troll et vous n’avez rien compris au contenu de la condamnation. C’est une pente glissante l’ironie, en particulier sur des sujets « compliqués ». Ne faite pas le fan boy aveugle (pléonasme).

    Si c’est ça, le « retour aux affaires », restez en éloigné.

  • Je confirme qu’il s’agit bien d’un troll. Mais en même temps, je partage l’avis de Christophe sur plusieurs points sinon tout les points. On s’attaque à Google en ce moment pour tout et pour rien, mais je pense que le problème n’en est pas un. On reproche à Google de mettre de l’avant ses produits au détriment de la concurence. Euuhhhh il me semble bien que ce soit normal. Google étant une entreprise de produits et services, je ferais de même. Pourquoi eux devraient mettre de l’avant la concurence sous prétexte qu’ils soient dominant pour la recherche en ligne.

    Moi en tout cas, je ne vois pas le problème. Je pense que le problème, c’est la concurence qui n’arrive pas à trouver de moyens de tirer son épingle du jeux et qui, pour y arriver, préfère se plaindre que d’innover et de chercher des solutions. Remarquez, c’est mon opinion et je me la respecte 🙂

  • si vous aviez arrêté aux 4 premières lignes, j’aurai pu être poli, mais la dernière phrase façon donneur d’ordre, non merci, passez votre chemin.
    Ceci dit, je vais quand même répondre avec modestie à votre commentaire, car ça mérite une petite explication.
    L’information et la recherche d’information est quelque chose qui me tient à coeur, je connais du coup assez bien les différentes problématiques. C’est d’ailleurs une chose que tout bon consommateur devrait faire, je vais y revenir.
    La politique s’attaque à Google car c’est un mastodonte, et qu’il y a plein de blé à prendre. On nous parle de concurrence, toutes les entreprises du secteur privé font la même chose, et pas que. C’est comme si vous demandiez à une entreprise du bâtiment d’afficher ses concurrents sur ses devantures. L’exemple est simpliste, mais le fond du problème correspond exactement à ça. La concurrence n’est pas contente, mais ce sont justement les entreprises concurrentes qui n’ont pas su se mettre au niveau.
    Qu’il y en ai un qui domine autant son marché est un problème. Dans ce cas de figure, oui, effectivement, je suis d’accord, ça en est un. Que devrait faire la politique, aidez les entreprises à se mettre au niveau, plutôt que de sanctionner celui qui a montré la voie à suivre. Au niveau informatique, les exemples sont légions, la justice ordonne-t-elle à Apple d’intégrer des services qui sont extérieurs à Apple dans son OS ? Bon, je prends Apple, car j’aime bien parler d’eux (euh je trolle encore), mais ça s’applique à tous.
    Que fais Google avec son moteur de recherche, il place ses produits, et encore, je trouve ça plus que discret, c’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai fait cette page remplie de pub adsense. D’autres font donc bien pire.
    La seconde donnée pour laquelle je suis un peu moins virulent, et pour lequel il y a des choses à redire, c’est la collecte des données. Çà, c’est beaucoup plus un problème. Actuellement, Google est très attaqué là-dessus, et même si la politique s’attaque à ça, ça reste pour un objectif identique, la recherche de fric. Je parlais de consommateur averti tout à l’heure. Il faut qu’on apporte l’information sur un plateau aux gens pour qu’ils comprennent que des sociétés collectent leurs données. Ça les choque ? On se réveille un peu tard, ça ne date pas d’aujourd’hui. Là aussi, toutes les sociétés le font, même le blog de Madame Michu (les cookies, ça parle ?).
    Au final, mon avis est peut-être un peu « violent » par rapport aux décisions politiques prises. Pourquoi, parce qu’ils sont à côté de la plaque. On appelle ça la compétence, ou l’incompétence.
    Ca me rappelle le gouvernement qui disait on va lancer un moteur de recherche à la française pour contrer Google. C’est sur que c’est à la portée de tout le monde, hein ? Nous en sommes tous incapables, point.
    Ce que je conclue de tout ça, c’est que la plupart des décisions politiques prises en matière de technologies web sont non maîtrisées, hors sujet, décalées, elles ne répondent pas aux problématiques actuelles, elle souligne donc le manque de compétence de gouvernements qui cherchent juste à ramasser du fric. Je dirai presque que cette incompétence en devient honteuse.
    Bon, en matière de décision marquant ce manque de compétence, on pourrait aussi parler de la surveillance de masse. J’en parle pas car c’est hors sujet par rapport à cet article, mais aussi, je pourrai devenir très violent dans mes propos !!!
  • Bonjour ,

    Je suis d’accord avec vous dans l’ensemble, je trouve que tout ceci est assez grotesque et que sans être dupe nous comprenons le rapport direct à l’argent.

    Toutefois, il ne me semble pas que les allusions a leurs propres services soient en cause (ou j’ai mal compris). Mais plutôt les résultats de recherche. Ce qui est fort différent. En effet, le moteur de recherche de Google est un véritable outil de société avec un énorme monopole. C’est un peu comparable a la poste de nos jours, on est obligés d’en passer par là, il y a donc un intérêt public. Google mange environ 80% du trafic des recherches web, il est donc normal que l’Europe jette un oeil dans son fonctionnement. Nous n’aimerions pas que la Poste livre mieux ses colis que ceux de ses concurrents dans la téléphonie/banque/etc, non ? Là, c’est pareil.

    Sauf que je ne vois pas vraiment en quoi Google favorise ses services ! En effet, en cherchant « email », je tombe sur Gmail en premier. Mais le reste suit vite et live arrive 2e. Et on me propose plein d’apps qui ne sont pas Gmail. Si je cherche  » tableur online » je ne tombe pas dutout sur Docs qui arrive bien plus loin qu’Office dans les résultats ! La première place de Gmail ne serait alors pas directement du à son succès plus grand que live ? Je le pense et c’est donc un résultat « concurrenciel ».

    Après reste Android mais c’est bien plus grotesque. Déjà, Android est Open Source, si les apps Google (non open source) sont dessus c’est que les conscturteurs les veulent et passent un contract avec Google. Maintenant, attaquons Apple, BB, Microsoft et même Samsung pour la même chose ? Le plus important c’est qu’il soit facile et rapide d’utiliser d’autres apps, et c’est sur Android que c’est le plus simple, on peut même changer de client sms et appel ! Franchement… Attaquer Google là dessus c’est clownesque.

  • merci pour ce retour.
    Je sais que je donne vraiment l’impression de défendre Google. C’est pas vraiment ça, c’est plutôt la stratégie politique que j’attaque qui n’est vraiment pas bonne.
    Il ne fait nul doute que certaines pratiques ne sont pas bonnes, mais on voit bien pire chez certaines sociétés, je me rappelle d’une étude qui avait été menée sur des sites de vente en ligne. Certains modifiaient leurs prix en fonction de l’OS utilisé par l’internaute. Quelqu’un sur Mac, susceptible de payer plus cher, voyait un prix bien plus élevé apparaître sur un même produit que quelqu’un qui utilisait du Windows ou du Linux. Voilà une utilisation des cookies qui est scandaleuse.
  • Je suis pour ma part plutôt contant que cette procédure a été lancée, au moins pour la partie moteur de recherche, dont je suis utilisateur. Simplement, cette autopromotion des services google par google dégrade la qualité des résultats de recherche.
    Par ailleurs, le débat peut aussi s’étendre sur le terrain de la neutralité du net, Google étant un point d’entré majeur du réseau.

    Pour l’aspect android de la plainte, je ne suis pas concerné. Cependant, ce qu’on lit à droite à gauche, c’est que google empèche les constructeurs voulant commercialiser des terminaux « android avec google » de commercialiser aussi des terminaux basés sur un fork AOSP. Si c’est le cas, vue la part de marché d’android, c’est effectivement une pratique qui justifie la plainte.

  • justement, heureusement que c’est le cas pour la partie Android.
    Les chinois, notamment, veulent utiliser Android, puis exclure le Play Store qui en fait la principale attractivité pour placer leur market. C’est d’ailleurs le clou du spectacle lorsqu’on voit les pratiques commerciales de la Chine, qui sont juste horrible !
    Ce que demande Google, c’est justement que pour bénéficier d’une version Android, ils doivent respecter un certain nombre de contraintes, dont notamment l’installation de base d’un certain nombre d’applications appartenant à Google.
  • Donc en fait. le jour ou microsoft décide de ne plus vendre une licence de Windows à tous les fabricants qui font des chromebook, tu trouves ça normal ?
  • Développe ?
    ça ne change rien au problème. Étant en position dominante, ils ne peuvent empécher les fabricants voulant faire de l’android with google de faire un fork d’aosp. C’est un moyen de pression trop grand, d’où la procédure anti trust.
  • Mais c’est quelque chose qui se fait déjà !
    Ton argumentaire n’est pas mauvais et se défend, mais dans la position de la commission européenne, la façon de faire est à mon avis très mauvaise, tout comme la position française.
    Tu as du en entendre parler, la France a voté ou est en train de voter un décret demandant à Google d’indiquer sur sa page d’accueil le lien vers des concurrents. C’est juste profondément débile.
    Je vais faire l’analogie avec mon métier, étant donné que je travaille dans la fonction publique. Lorsqu’il y a un marché, la collectivité lance un appel d’offre. Les prestataires répondent. On a pas une situation ou le prestataire vient en proposant son offre, mais explique qu’il y a des concurrents qui proposent tels services et tels prix. C’est à la collectivité de se démerder pour aller chercher le fournisseur le plus intéressant.
    Pour le consommateur, c’est la même chose. J’utilise Gmail, mais je sais très bien qu’il en existe d’autres. Si je veux voir ailleurs, rien ne m’en empêche pas. On va quand même pas reprocher à Google de faire l’apologie de leur messagerie, d’ailleurs, c’est quand même très discret.
    J’ai pris l’exemple de Yahoo, ça me semble être un bon exemple. Si on oblige Google à mettre en avant des services concurrents, sous le prétexte qu’ils sont dominants sur le secteur de la recherche, on le fait alors pour tous.
    Tu as pris l’exemple de Microsoft, c’est le pire exemple que tu as donné, eux qui ont tout fait pour conserver un monopole sur l’ensemble de leurs services avec Windows, on pensera en premier lieu à leur ridicule navigateur.
  • Tiens ma femme est en train de lire mon article et les commentaires. Sa réaction est en somme toute naturelle. C’est débile, ils vont finir par supprimer Google.
    On va pas aller jusque là, je dirai juste, on veut démanteler Google parce qu’ils sont devenus trop gros, et qu’ils ont la capacité de payer très cher. Fallait peut-être s’en préoccuper avant !
  • Ta femme dit surtout que certains devraient réfléchir avant d’écrire et arrêter de croire que le gouvernement fait çà pour les consommateurs ! Et aussi qu’il est temps d’aller manger!
  • : à ma connaissance, Google n’a pas encore être « condamné « . Ceci dit, je pense aussi que Christophe passe quelque peu à côté du fond du problème. Christophe n’étant pas journaliste, et ce site n’étant pas un journal, mais un blog, son point de vue reste tout de même intéressant, non ?
  • : c’est le côté subjectif qui donne aussi l’intérêt à ce blog, justement 🙂

    Après, sur le fond, je trouve que si l’idée est de faire la même chose que le « ballot screen » de choix de navigateur (qui a semble-t’il donné un sérieux coup de pouce en Europe à FF et probablement à Chrome) et que ce faisant, ça permette à certains pas nécessairement technophiles de comprendre que Google n’est pas l’unique moteur de recherche, c’est pas mal, déjà.

    Et si ça met en lumière d’autres moteurs un (gros) poil plus respectueux des données utilisateur (DuckDuckGo, par exemple), c’est bien aussi 🙂

  • Je ne comprend pas pourquoi tu dis que microsoft est un mauvais exemple. Leur comportement était condamnable, ils ont été condamnés, d’où le ballot screen qui a surement été d’une grande aide à google dans sa promotion de chrome.

    Ici, autant je pense que c’est disproportionné d’obliger google à mettre des liens vers les concurrent sur sa page d’accueil (genre on a jamais eu à chaque démarrage de windows une grosse pub pour OS X), autant je pense qu’il faut empécher google de masquer les services périphériques concurrents (cartographie, shopping… lorsqu’on est sur le moteur de recherche). Et ce serait pas mal aussi une sorte de balot screen pour le choix du moteur de recherche par défaut.

  • Merde, on a des débats apaisés, ça va pas !!!hihi
    Bref, je ne suis pas contre le balot screen.
    Windows l’a mis en place, certes, mais après avoir été condamné, et surtout, après avoir profiter du système pendant peut-être 15 ans, quasiment la même durée que depuis que Google existe (bon, j’exagère un peu).
    Sinon, au niveau de la recherche, on tape les concurrents, ils n’apparaissent quand même pas en 5ème ou 6ème page. C’est quand même logique que les services de Google soient un poil plus mis en avant que les concurrents. C’est peut-être là que leur attitude est condamnable, mais pour moi, c’est vraiment un poil, pas plus.

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Pour lutter contre les spams, merci de valider le Captcha de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Partage cet article par mail