Google

Google Inbox, des raisons d’exister pour les professionnels ?

Je sais que depuis quelques jours, je vous inonde un peu de messages au sujet de Google Inbox. Faut dire que d’un côté, ce nouvel outil proposé par Google et son équipe de développeurs Gmail me fascine, il est effectivement très bien conçu et très agréable à utiliser bien que parfois un peu compliqué, de l’autre, j’ai le sentiment que c’est un simple effet de mode, la distribution « exclusive » d’invitations n’y étant pas étrangère !

A mon avis, il faut y voir une stratégie plus globale, avec une intégration à venir dans Gmail, ou autre chose dont on ne soupçonne pas l’existence… ce qui me semble certain, c’est qu’il est peu probable que Google propose une gestion de la boîte de réception avec Google Inbox (car quelque part, c’est vraiment lié à la gestion de cette boîte de réception et rien d’autres), et la gestion des autres mails avec Gmail. Deux applications qui se superposent, ça me semble un peu grotesque.

Vous le verrez, j’ai pas fini de me poser des questions, mais ce qui m’a amené à rédiger cet article, c’est la lecture de celui-ci. Il est question d’utiliser Inbox dans des conditions professionnelles, à l’évidence, dans des conditions où l’on reçoit plusieurs dizaines de mails à traiter par jour. Dans l’exemple donné dans cet article, l’auteur en reçoit près de 700 par jours !

Je ne vous refais pas l’article, vous serez assez grands pour savoir si vous voulez le lire, mais la conclusion tirée est que Google Inbox peut être adapté pour une « gestion massive de mails ». Le mot professionnel me dérange, car on s’attend à des fonctionnalités très précises et très complètes. Pour l’heure, est-ce le manque de maturité évident de l’outil (?), il n’en est rien, Google Inbox est encore très loin d’être aussi complet que Gmail. Cela fait maintenant plusieurs heures que je me suis attardé sur l’outil, je pourrais vous proposer des dizaines d’exemples. Parmi eux, on trouve en vrac :

  • L’impossibilité de gérer les signatures automatiques dans les messages (j’utilise de plus 5 messageries sur mon compte Gmail)

signature-gmail

  • Des possibilités d’édition ou de mise en forme des messages très limitées (vous pouvez seulement joindre des pièces jointes, mais sans les options proposées par Gmail pour Google Drive)

edition-gmail

  • Une gestion des filtres pas assez fines (c’est à mon sens beaucoup plus complet et pourtant beaucoup plus facile à gérer sur Gmail)

Screenshot 2014-10-25 at 14.06.25

 

  • Un manque de clarté évident sur les termes utilisés (on parle de libellés pour les messages Gmail, on parle de « catégories » sur Inbox). De plus, on peut attribuer des libellés de différentes couleurs sur Gmail. Il est clair que c’est plus simple de se repérer quand on a une cinquantaine comme moi.
  • La fonctionnalité de recherche de Inbox manque de précision. Sur Gmail, il est possible de définir des critères (expéditeur, destinataire, objet, plages de dates…).

recherche-gmail

  • Une gestion des catégories étonnante sur Inbox. Pour une raison inexpliquée, dans les paramètres des catégories, il est possible de regrouper les messages appartenant à certaines catégories dans la boîte de réception, mais pas pour toutes les catégories !

regroupement

  • Si vous répondez à un message qui comporte un fil de discussion, la mise en forme se juxtapose à l’objet du mail précédent. Répondre rapidement aux messages est simplement impossible (rectif, l’objet du message se trouve dans le corps du message, c’est un comportement inhabituel par rapport à Gmail mais pratique !)
  • Pas de labos (ah ça, j’aime sur Gmail)

Bon, je m’arrête là, ceux sont les premières constations que j’ai pu faire, mais la liste pourrait être beaucoup plus longue (je me suis contenté de lister des exemples d’outils qui sont utilisés par les professionnels).

Comme je l’ai dit, il y a certainement un manque de maturité étant donné que ça vient de sortir, mais je doute qu’un professionnel se mette à utiliser Google Inbox du jour au lendemain. En ce qui me concerne, ça sera un peu de Inbox et de Gmail à la maison pour m’amuser, uniquement du Gmail au taf.

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

8 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Et oui mais aussi en tant que particulier le nbrs de mail que lon reçois deviens tout bonnement faramineux un peut de trie ne risque pas de faire mal
  • Pour les labels pour lesquels on ne peut pas regrouper les messages, de ce que j’ai pu constater chez moi, il s’agit des Labels qui ne font pas l’objet d’un filtre qui met un label automatique.
  • Extrêmement intéressant ton retour. Merci.
    Je vais m’empresser de tester pour vérifier dès que j’en ai l’occasion.
  • Bon, je confirme, c’est bien ça…
    Merci pour ton retour, il ne me reste plus qu’à rajouter des labels automatiques pour les catégories que je ne peux pas regrouper !
  • Ce qui m’étonne le plus c’est que l’application Inbox pour Android fait 36Mo. A titre de comparaison, l’application GMail fait 6Mo. Ca cache des choses…
  • De rien 🙂

    J’ai un max de labels, alors j’ai investigué un peu pour comprendre de quoi il en retournait ! Maintenant mon souci c’est que mes noms de labels sont longs (mode Label/Sous-Label), et du coup pour savoir lesquels activer ou désactiver dans l’Inbox, c’est coton !

  • Ne t’inquiètes pas pour ça, s’ils voulaient t’espionner, ils pourraient t’installer un mouchard pour même pas 1 Mo supplémentaire !

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Pour lutter contre les spams, merci de valider le Captcha de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Partage cet article par mail