Actualités

Un chromephone en préparation chez Google?

Vous avez probablement déjà lu ailleurs sur le Net qu’un test de chargement par induction a été réalisé récemment, sur une machine Chrome OS nommée Ryu chez Google.

images (1)

Le challenger de Windows 9?

Les autres informations concernant ce prototype seraient:

  • L’utilisation d’un processeur Tegra (comme dans les derniers modèles de HP et Acer)
  • La gestion de l’USB-C (réversible)
  • La gestion d’une barre lumineuse (comme sur le Pixel et le HP 11 « made with Google »)
  • La gestion d’un mode de récupération du système via une combinaison de touche

Ce dernier point est intrigant car la manipulation évoquée est semblable à celle utilisée sur un smartphone ou une tablette Android.

palm-pre-touchstone-phone_on_dock

Matias Duarte doit être nostalgique…

Le chargement par induction n’est pas un procédé nouveau dans le monde des smartphones puisqu’il est apparu avec le premier Palm Pre, mais dans l’univers des notebooks, Intel commence à peine à en parler avec sa prochaine génération de processeur Skylake.

La gestion de la barre lumineuse alimente évidemment les rumeurs autour d’un Chromebook Pixel 2, mais sous quelle forme?

A mon avis, si Google souhaite vraiment donner un coup de pied dans la fourmilière, il sortira une tablette sous Chrome OS, en suivant une démarche similaire à celle de Microsoft avec la Surface.

Surface-PDP-128GB-MQ2-00004-Large-desktop

Microsoft a atteint un bel équilibre avec la Surface 3 Pro

Deux points rendent plausible cette hypothèse:

  1. La concrétisation prochaine du projet Athena, la plus grande refonte de l’interface multi-fenêtres de Chrome OS depuis Aura, avec un material design aligné sur celui d’Android L. On peut imaginer que cette interface sera un peu plus orientée vers le tactile.
  2. Le lancement récent des 4 premières applications Android compatibles avec Chrome OS. Il est très probable que plusieurs autres applications suivent d’ici la fin de cette année.

Dans 6 mois, avoir une tablette (convertible en notebook) fonctionnant sur Chrome OS ne sera plus une hérésie technologique.

Je vais même jusqu’à me demander si cette machine nommée Ryu ne pourrait pas être un chromephone. Mais honnêtement, je pense que Google ne sautera jamais ce pas.

Sur le marché du convertible, Android ne s’est pas véritablement imposé et si Google veut sérieusement concurrencer un Windows 9 capable de gérer une interface multi-fenêtres tout en offrant des applications tactiles, alors Chrome OS+ARC semble être le bon candidat.

chrome-athena-featured

Mais techniquement, c’est possible

Dans le monde du smartphone en revanche, Android reste roi.

A propos de l'auteur

Yvan

Enthousiasmé par Chrome OS, j'écris sur ce blog pour comprendre ce qui me plait tant en ce système né en pleine ère Internet. Vous pouvez également me retrouver sur http://yphiblog.blogspot.fr

4 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Pour lutter contre les spams, merci de valider le Captcha de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Partage cet article par mail