Chromebook

Conférence Google / Intel, pas de nouvelle de Samsung ?

J’écris ce post sans avoir vraiment de recul, faut dire que j’ai eu la tête un peu dans le guidon pour réaliser le liveblog de la conférence. Aux premiers abords, j’ai été un peu frustré par cette conférence, pour moi, les nouvelles n’étaient pas vraiment celles que j’attendais. Avec un peu de recul, on peut se dire en fin de compte que  les nouvelles ne sont pas si mauvaises, beaucoup de constructeurs font parti ou entrent dans l’aventure « Chrome OS ».

intelsamsung

Cette frustration me vient de l’absence d’annonce pour un Pixel 2. Oui, c’est pas grand chose, mais à l’image des Nexus Phones, j’aurai bien aimé voir Google proposer des chromebooks qui donnent une ligne de conduite aux différents fabriquants.

Vous le savez, une vingtaine de nouveaux chromebooks ont été annoncés, la plupart était d’ailleurs connu depuis quelques jours. Intel ne nous avait donc pas menti en confirmant cette arrivée en force début avril. Lors de cette conférence, de nombreux constructeurs ont été évoqués, sans en oublier, il y aura eu Acer, Asus, Dell, HP, Lenovo, LG et Toshiba.

C’est pas mal, mais je me rends compte qu’il y en a un dont on a pas du tout parlé, c’est Samsung, alors qu’on peut dire que c’est un partenaire historique de Chrome OS. Les deux versions du Samsung Chromebook 2 seront basées sur une architecture ARM, ce qui veut dire que Samsung ne prévoirait pas le lancement de chromebook tournant sur des processeurs Intel ?

Soyons honnêtes, je ne m’y connais pas en hardware, je raconte peut-être de grosses bêtises. Mais cela n’est-il pas étonnant ?

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Pour lutter contre les spams, merci de valider le Captcha de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Partage cet article par mail