Actualités

Qu’est-ce que le Blackphone?

Google étant souvent la cible de critiques et spéculations autour de la confidentialité des données personnelles, je ne pense pas être complètement hors sujet en parlant du Blackphone ici.

Capture

Un smartphone et une suite applicative

En juin 2013, le jeune américain Edward Snowden, alors employé de la CIA et de la NSA, dévoilait l’existence de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques. Cette vérité a fait le tour de la planète et de nombreuses grandes entreprises américaines se sont dites choquées par les pratiques de la NSA. Au World Economic Forum, Eric Schmidt affirmait compter sur le renforcement du chiffrement des données pour contrer l’espionnage gouvernemental.  

Capture

PrivatOS, une version modifiée d’Android

Le Blackphone devrait vous permettre d’utiliser un certain nombre de technologies pour communiquer ou tout simplement vous connecter de façon confidentielle. Créé par la société du même nom, ce smartphone est construit par l’entreprise espagnole Geeksphone, fonctionne sur une version customisée d’Android nommée PrivatOS et embarque une suite logicielle développée par Silent Circle.

Fondée en partie par Phil Zimmermann, spécialiste reconnu dans tout ce qui tourne autour du chiffrement de données, la firme a produit les applications Silent Phone et Silent Text que vous pouvez essayer sur votre iPhone ou autre smartphone Android. Moyennant paiement car ces services ne sont pas gratuits. Le Blackphone offre ces technologies pendant 2 ans. Passé ce délai, il faudra prolonger l’abonnement annuel.

Capture

629$ quand même…

Je suis un peu frustré par cette initiative, parce que j’ai un peu l’impression que Blackphone surfe sur la vague de la peur. Plus généralement, je n’aime pas l’idée de payer pour un service que je voudrais voir inclus par défaut dans le système. Par exemple, payez-vous pour votre anti-virus? Personnellement non, j’utilise Avast parce qu’il est performant, efficace et gratuit (même si des popups me poussent constamment vers l’offre Premium).

FirefoxOS.2

On ne pourrait pas avoir tout ça pour 25$?

Mais bientôt, j’opterais pour un chromebook et j’aurais alors un système qui ne requiert pas d’anti-virus. Peut-être qu’un jour Google, suivant les bons mots d’Eric Schmidt, intégrera des technologies de chiffrement en standard dans ses applications.

A propos de l'auteur

Yvan

Enthousiasmé par Chrome OS, j'écris sur ce blog pour comprendre ce qui me plait tant en ce système né en pleine ère Internet. Vous pouvez également me retrouver sur http://yphiblog.blogspot.fr

3 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Je crains que cette peur d’être espionné venant des citoyens lambda est à mettre dans les peurs enfantines et mêmes infantiles juste à côté de celle qui consiste à dire d’un ton apeuré, anxiogène, que jamais ses données ne seront confiées au Cloud ceci que même la puissante Microsoft sait un virage à 180° et mise tout désormais sur le  » nuage « . Ces derniers me font penser aux marins qui clamaient que jamais ils ne navigueraient sur un bateau à moteur. Dire cela ne veut pas dire que je suis d’accord pour une surveillance généralisée et comme tout le monde, je me demande qui surveillera ceux qui nous surveillent. Non je pense que ceux qui vivent dans un monde idéal continueront à clamer que leur vie privée est sacrée et doit être protégé. Je rappelle que ce droit n’est pas le même aux USA et que surtout devant par exemple le multiplication des caméras de surveillance dans tous les endroits publics, la traque des pédophiles, des trafiquants de toute sorte, de l’évasion fiscale, des terroristes de tout bord, des appels à la haine envers tout ce que vous voulez, je vois mal la surveillance généralisée par tous les Etats de la planète et ce n’est pas la Turquie qui me fera changer d’avis. Je sais que quelqu’un me lancera la fameuse phrase  » Qui veut sacrifier un peu de sa liberté pour un peu de sécurité, ne mérite ni l’une ni l’autre et perdra et l’une et l’autre.  » C’est une très belle phrase que l’on dit surtout dans le confort douillet d’un bon fauteuil de cuir, un verre à la main, loin de la réalité.
  • Il s’agit en tout cas d’un créneau plutôt porteur, qui pourrait renouveler l’intérêt des consommateurs envers les smartphones. L’offre de Blackphone est plutôt onéreuse.

    On peut espérer que ce type de technologie se standardise/démocratise. Et si Google proposait une version modifiée d’Android/Chrome OS destinée aux smartphones à communications chiffrées?

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Pour lutter contre les spams, merci de valider le Captcha de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Partage cet article par mail