Actualités

[Google] Moto G, Chrome Apps Mobile et… Nexus 6 (épisode 3)

Résumé de l’épisode précédent: Le Nexus 6 pourrait être le dernier smartphone de la gamme et on imagine qu’il tournerait sur Chrome OS plutôt qu’Android. En réalité, il est très peu probable que Chrome OS équipe un smartphone dans un proche avenir.

 

Très peu probable…

En effet, il serait assez difficile de vendre un chromephone, surtout face à un Moto G à 200$. Techniquement, le système Chrome OS peut tout à fait fonctionner correctement sur un processeur de smartphone, le Samsung Chromebook et le HP Chromebook 11 étant là pour le prouver. Mais l’intérêt des Chrome Apps par rapport à ce qu’on trouve déjà sur Google Play reste à démontrer.

Tout ce boulot en perspective…

Concrètement, sur la partie mobile, la direction prise par Google consiste à intégrer des API dans la toolchain d’Apache Cordova, afin de packager des Chrome Apps au format APK. Ce procédé de fabrication d’hybrid app n’est pas nouveau, Facebook par exemple l’avait employé avant de redévelopper son application en langage natif.

Ecrire le même code pour iOS et Android

Google pourrait commencer à convertir ses propres applications  GMail, Play Kiosk, Quick Office, … en Chrome App pour mobile iOS et Android. Le faire sur Chrome OS serait plus utile.

 

Dans un monde idéal, il y aurait plein de Chrome Apps portables sur tous les principaux systèmes, fixes ou mobiles. Le graal pour les éditeurs d’applications visant à réduire les coûts de développement. Côté utilisateur, une application, qu’elle soit hosted, hybrid ou native, reste une icône carrée aux coins arrondis.

Ou des icônes rondes, c’est comme vous voulez

Même si Android me satisfait déjà bien, j’aimerais un jour voir apparaître un chromephone, ne serait-ce que pour avoir ce super système de mise à jour toutes les 6 semaines. Mais visiblement, ce n’est pas ce vers quoi Google s’oriente. Aujourd’hui, Android domine le monde du smartphone et avec le Moto G, il est bien parti pour conquérir les 5 milliards d’utilisateurs non encore connectés à Internet.

De l’Android en version pure à ce prix là

Plus qu’un Nexus 6 incurvé, j’attends surtout une version majeure Android 5.0, taillée pour les appareils hybrides et les notebooks, accompagnée d’un Chrome for Android aussi capable que Chrome for Windows, avec la technologie PNaCl et l’interface Aura intégrées.

 

Mais ça n’arrivera pas. Dommage… ça aurait permis à Google de concurrencer un peu plus sérieusement Windows 8 et non plus seulement iOS. En l’état actuel, Asus, LenovoEVI… ne peuvent pas proposer des transformers et des notebooks Android qui allient efficacement divertissement et production. Windows 8.1, malgré ses quelques défauts d’ergonomie, convient mieux à ce segment.

Ceci tourne sur Windows 8.1

Il y a peut-être des limites intrinsèques au système Android qui expliqueraient pourquoi Google ne le pousse pas davantage dans cette direction mais fait au contraire maigrir le robot vert pour qu’il puisse confortablement s’installer sur des petits objets comme… des lunettes ou… des montres.

J’ai déjà mal à la tête

Il reste donc Chrome OS, un système qui m’a convaincu sur notebook et que j’attends avec une certaine impatience sur les appareils hybrides. Clavier tactile, gestures… il apprivoise petit à petit l’écran multi-points. Certaines applications comme Wunderlist par exemple exploite déjà le tactile à bon escient. Merci au Chromebook Pixel.

Clavier tactile de Chrome OS

Ce qui est certain, c’est que Chrome OS devra d’abord convaincre sur machine hybride avant d’éventuellement débarquer sur smartphone.

A propos de l'auteur

Yvan

Enthousiasmé par Chrome OS, j'écris sur ce blog pour comprendre ce qui me plait tant en ce système né en pleine ère Internet. Vous pouvez également me retrouver sur http://yphiblog.blogspot.fr

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Pour lutter contre les spams, merci de valider le Captcha de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Partage cet article par mail