Google

Test de Google+Photos

Dernièrement, j’avais testé rapidement la sympathique application Pixlr Touch Up. Mais Google+Photos va beaucoup plus loin.

Capture

Toujours exclusif au Pixel pour l’instant…

Comme je n’ai pas la chance d’avoir un chromebook Pixel, je me contente ici de tester l’application à travers le portail Google+. Dernièrement, à travers la technologie Native Client (donc exclusivement sous Chrome), de nombreuses fonctions d’édition, issues de Snapseed, ont été rajoutées. La vidéo ci-dessous montre un bref aperçu des effets assez pointus mis à disposition.

Pour être honnête, je ne suis pas vraiment sensible à l’art photographique en général, mais en jouant quelques minutes avec Google+Photos, j’ai été assez impressionné du résultat qu’il est possible d’obtenir, à partir d’une capture à la base assez mauvaise. Reprenons l’exemple de ma photo de profil un peu sombre.

Capture1

Vous n’avez pas fini de voir ma tête

Déjà, la fonction « Auto-Enhance », disponible depuis un petit moment, permet en un seul clic de transformer ce cliché en quelque chose de potable.

Capture2

Auto-Enhance donne très rarement un mauvais résultat

Pour profiter des nouvelles fonctions, il faut uploader ses photos sur Google+. Le nouveau menu « Edit » charge un module Native Client et ouvre l’accès à des fonctions joliment présentées à droite.

Remarque: Je n’ai pas réussi à charger le module sur le PC Windows XP de ma soeur. Sur mon EeeTop Windows 7, ça passe sans problème. C’est bizarre, je ne comprends pas trop pourquoi.

Capture9

Les fonctions de base comme le « Selective Adjust » sont déjà plutôt poussées.

Dans les fonctions de base, on retrouve les classique « Brightness », « Contrast », « Crop », etc… mais aussi quelques effets plus recherchés comme « Sharpness » et « Structure ». Le « Selective Adjust » permet quant à lui de jouer sur la lumière, le contraste et la couleur sur un cercle positionné et dimensionné par vos soins. Rien qu’avec ça, Pixlr Touch Up est déjà dépassé.

Capture8

Passons à des choses un peu plus « Intagramiesques ».

Vient ensuite tout un ensemble de filtres « Black & White », « Vintage », « Drama » ou encore « Retrolux »… La mode Instagram m’insupportait jusque là, mais je commence à y prendre goût  😆

Capture7

L’effet « Pogo ». On se croirait en vacances.

Passons rapidement sur la possibilité de mettre des cadres… Enfin, il y a la fonction « Center Focus » qui permet de focaliser l’attention autour d’un cercle en jouant avec les effets de flou et de lumière. Arrivé à la case « Tilt-Shift », j’avoue que j’ai un peu lâché prise. Trop complexe pour moi.

Capture5

Sauras-tu dire quel est l’effet ajouté?

Mon intérêt pour Google m’aura finalement fait découvrir ce petit univers de la retouche photographique. La Chrome App Google+Photos sera assurément installée sur mon prochain chromebook… dès qu’elle sera disponible.

A propos de l'auteur

Yvan

Enthousiasmé par Chrome OS, j'écris sur ce blog pour comprendre ce qui me plait tant en ce système né en pleine ère Internet. Vous pouvez également me retrouver sur http://yphiblog.blogspot.fr

4 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • L’outil selective adjusts va plus loin que de simplement se limiter à un cercle. Les modifications ne
    Concernent qu’une nuance de couleur, celle sur laquelle on centre la zone. Ça permet par exemple d’éclairer un visage sans toucher au fond…
  • Il paraît que la Chrome App fonctionne désormais sur tous les Chromebooks, même celui sur ARM. En revanche, il ne dispose pas encore de ces fonctions d’édition. Sur Chrome for Windows, il me semble que l’app ne peut toujours pas être installée. Enfin, les fonctions d’édition présentées dans cet article ne marchent pas sur le Chromebook ARM.

    Espérons que Google égalise un peu tout ça en sortant une mise à jour de la Chrome App qui fonctionne partout et permette d’éditer en mode déconnecté.

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Pour lutter contre les spams, merci de valider le Captcha de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Partage cet article par mail