Play Store

Hausse impressionnante des revenus du Play Store

L’article qui pourrait être un énorme troll, tant la comparaison avec l’Apple Store est évidente. Oui, c’est facile de troller dans une telle situation, les revenus du Play Store qui explosent avec une hausse de 67 %, les revenus de l’Apple Store qui diminuent (enfin, pas vraiment puisqu’ils conservent une hausse d’à peine 15 %). Ces chiffres concernent l’année 2013, c’est encore plus criant si on prend en compte les chiffres du mois de juillet (11 % de revenus supplémentaires pour le Play Store et 3 % pour l’Apple Store). Ces chiffres ayant été révélés par une étude de Distimo.

app-play-store

On va donc arrêter la comparaison, on se contentera de souligner le fait que la vente d’applications sur le Play Store est en train d’exploser, tout cela étant du à la conjoncture de plusieurs facteurs: le nombre de terminaux sous Android qui ne cesse de croître, les nouveaux marchés que Google est en train d’atteindre, avec notamment la Corée du Sud et le Japon qui sont deux très gros consommateurs d’applications…

Certes, à applications équivalentes, les prix sont plus élevés pour Apple, mais le nombre de téléchargement est désormais supérieur de 10 % pour Android, comparativement à la marque pommée. Le volume, est-ce le nouveau dada de Google ?

Bon, tout ça ne sent pas très bon pour Apple, je ne suis d’ailleurs pas le seul à le dire, et je trouve que c’est une très mauvaise nouvelle (la concurrence a forcément du bon). Croyez-moi, je suis sérieux, j’espère que l’annonce faites début septembre pour le prochain Iphone 5S sera intéressante, et il y a de grandes chances pour que je la suive (ça serait une première pour moi).

Source

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

13 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Il faut bien replacer les chiffes dans leur contexte. En valeur absolue, la progression du Google play n’est que 50% supérieure à celle de l’App Store…Le magasin d’Apple faisant encore quelque chose comme 2x le chiffre celui de Google.
    Bref, tout ça pour dire que si ça ne sent pas bon pour Apple, c’est plus de la spéculation, des rumeurs, que basé sur des chiffres tangibles.

    Pour la prochaine conf Apple, je peux t’annoncer d’avance que non, il n’y aura pas d’annonce intéressante coté iphone 5S (ce qui ne veut pas dire que le 5S ne sera pas un excellent appareil)

    Bon, ça peut parraitre contradictoire ce que je dis, mais ça ne l’est pas. Une boite peut être en excellente santé en se contentant du minimum syndical coté innovation.

  • Oui, pour un certain temps. Au fur et à mesure, l’image de marque risque vite de se détériorer.
    Les consommateurs ne se sont pas trompés avec le l’iPhone 5. On peut dire ce qu’on veut, ça a été un flop, Apple ayant du revoir ses commandes à la baisse.
    S’il y en a quelques dizaines de millions vendus, c’était du à leur notoriété, et c’était surtout très en-deçà de ce qu’ils espéraient.

    Pour le Play Store, laisse encore passer quelques mois, c’est une certitude, les revenus du Play Store passeront au-dessus de ceux de l’App Store.

    Je pense rédiger un article à ce sujet, Apple a une obligation d’innovation au niveau hardware pour engranger. Sans ça, c’est la ruine (même si leur cash se chiffre en milliards).
    Google a quelque chose que personne n’a d’autre, c’est son moteur de recherche, et surtout Adsense et Adwords qui fonctionnent très bien ensemble. Cette base ne peut que progresser, tout ce qu’il tente à côté n’est que pur bonus… et bientôt un bonus qui va se transformer en or.
    Mais bon, comme je le dis en fin d’article, il faut absolument qu’ils innovent, car Google va se retrouver sans concurrence si ça continue, et ça, c’est pas du tout bon.

  • L’image de marque d’Apple ne tient pas que de l’innovation. La qualité des produits est l’aspect le plus important. Et de ce coté, aucun soucis.

    L’iphone 5, un flop… là c’est de la mauvaise foi. C’est peut être le smartphone le plus vendu de l’histoire, ou pas loin. Et si c’est du à la notoriété d’Apple, ce n’est pas du vent. Apple fait des produits de qualité, et l’phone 5 est un produit de qualité.
    Quand à la soit disant baisse, il s’agit à priori d’une tendance globale, qui ne touche pas que l’iphone, mais l’ensemble du marché du haut de gamme, la croissance étant maintenant tiré par les pays en développement. Du moins, d’après Samsung…

    Personellement, j’évite les plans sur la comète. Je dis juste que, lorsqu’on remet les chiffres dans leur contexte, l' »explosion » du google play est en fait assez modeste.

    Le google play, c’est du bonus pour Google. Oui, comme l’app store pour Apple.

    Le dernier paragraphe cerne bien le probleme : c’est problematique lorsqu’une firme qui n’innove pas (car oui, Google n’innove pas dans le mobile, Samsung non plus) arrive en situation de monopole. Je l’ai déjà écrit ici, on s’approche de ce qui s’est passé sur le marché du PC il y a quelques années… Et oui, c’est pas bon du tout.

  • Je répète, l’iphone 5, c’est juste un flop.
    Regarde les articles de blogs américains, il y a des commentaires, mais aussi des articles de rédacteurs qui annoncent leur changement pour Android.
    Tout le monde sans exception a été déçu par le smartphone, et je parlerai pas de la dernière keynote qui a été un flop monumental.
    Sans mauvaise foi aucune !
  • Oui, enfin, la tu te bases sur un échantillon extremmement restreint et non représentatif de l’ensemble de la clientelle, que tu extrapoles à « tout le monde sans exception ».
    Le fait est que l’iphone 5 est un des smartphones les plus vendu au monde. Par définition, c’est un succès.

    Et tu parles de la dernière keynote… celle où il y a eu une standing ovation ?

  • Je crois qu’on ne lit pas la même presse.
    Pourtant, je suis abonné aux plus connus des médias américains, + spécialistes italiens, espagnols, chinois, allemands, brésiliens
    Mais je dois être trop aveuglé par mon avis.
    Pour la standing ovation, je pense que tu dois te tromper d’année, car je le dis et je le répète, ça a été très mal accueilli par la critique.
    Désolé, je prendrais pas le temps d’aller chercher dans les archives, fait une recherche sur Internet.

    Edit: que j’y pense, je passerai sur les avis de macgeneration ou autres, qui par moment ont sorti la mitraillette !

  • Peut importe la presse, la seule chose qui change, c’est comment les chiffres sont enrobés. Mais les chiffres, eux, ne changent pas. Compare les chiffres de ventes de l’iphone avec ceux des autres smartphones.
  • Pas vraiment d’accord, compare la globalité (Android contre iOS), et non smartphone par smartphone.
    Désormais, Android, c’est 79 % !
    A moins d’être aveugle, c’est du no comment.
  • « Peut importe la presse »..
    Tu balais ça d’un revers de main, grossière erreur à mon avis.
    Le pouvoir et l’influence des médias américains, je crois que tu les sous-évalue.
  • C’est toi qui parle d’iphone 5, et pas d’ios dans sa globalité. Donc je te réponds sur l’iphone 5.
    Après si tu veux parler OS… on peut voir de l’echec partout. Que dire d’un OS, qui, avec 80% de part de marché, n’arrive pas à fédérer les devs autant que son concurent, pourtant 6x moins représenté ? La stratégie de Google pour Android, c’est celle du monopole (dixit Eric Schmidt), et on sait tous que c’est bon pour les consommateurs, hein, le monopole.

    Le pouvoir des médias, je ne nie pas son importance. Pour autant, ça ne change pas les faits.

  • Tu cherches à avoir le dernier mot. Une dernière réponse, après, j’arrêterai là, libre à toi de continuer tout seul.
    1/ La presse a relayé la keynote, et le retour est très mauvais, aussi bien d’un point de vue de la presse que d’un point du vue des utilisateurs (voir les commentaires qui se chiffrent en miliers… l’avis est quasi unanime).
    2/ L’iPhone 5 est, je le répète, un flop, comparé à ce qu’il s’est passé pour les 4 premières versions de l’iPhone. C’est juste une réalité difficile à écarter. Chez les gens pro Apple présent dans mon entourage, tous ont acheté sans exception l’iPhone 1, puis le 2, puis le 3, puis le 4. Le 5, ils n’en ont pas voulu, à tel point qu’ils sont soit resté sur l’iPhone 4S, soit ils ont migré sur Android.
    4/ Concernant les développeurs, autant l’argument se tenait, autant il n’est plus valable maintenant. Au départ, c’était tout pour l’iPhone, rien pour Android. Maintenant, c’est d’abord l’iPhone et après Android. Dans peu de temps, cela va être l’inverse. Tu parles de ça au moment où il vaut mieux éviter d’attaquer le Play Store qui est de plus en plus complet et diversifié (films, livre, musiques, jeux, applications…).
    5/ Enfin, pour le monopole, avec iOs et son système fermé que de plus en plus de personnes critiquent, c’est difficile de s’attaquer au discours d’un dirigeant lorsque l’idée qu’on défend est encore pire.
    6/ Un dernier point pour la route. Tu ne le sais peut-être pas, mais je reçois chaque jour des mails d’utilisateurs qui me demandent mon avis ou ont des questions à me poser. J’en parle pas spécialement, mais si je devais exposer ce que je reçois, tu risquerais d’être surpris. C’est l’avantage de tenir un blog, on n’est pas que dans sa bulle, on reçoit énormément de retours de la part de la communauté.
    Pour être concret, quand j’ai commencé avec les chromebooks, c’était que des critiques dans les commentaires, et quelques critiques reçus par mail. Si je te sortais un bilan de ce que je reçois chaque mois, tu serais surpris du retour que me font les utilisateurs, ou futurs utilisateurs qui sont plus que tentés.
    C’est pour ça que quand j’entends « ça vaut rien », je me demande toujours si c’est juste un avis personnel qui est exprimé (ça se respecte) ou si c’est l’avis que la personne croit représentatif des consommateurs. Sur ce dernier point, je pense pouvoir dire que j’ai les éléments pour rester objectif.

    Enfin, c’est très bien d’avoir des personnes pas d’accord, ça permet d’alimenter les discussions. Merci pour ta participation et tes contributions futures.

  • J’ai lu un article qui disait que même si les revenus de play store augmentent, ceux d’apple store restent quand même plus importants. Comment cela se fait-il?
  • car les applications sur iPhone sont plus chères, et surtout parce que la dépense des utilisateurs d’iphone est plus importante que celle des utilisateurs Android.

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Pour lutter contre les spams, merci de valider le Captcha de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Partage cet article par mail