Actualités

Le bug bounty remporté par un Googler !

Ça aurait été une farce que ça aurait été bien marrant… ce n’est pas une farce, c’est donc encore plus marrant ! Copié sur le modèle de Google, Microsoft a lancé lui-aussi la belle mode du « si tu chopes un bug ou une faille sur mon navigateur, je te rémunère« .

theme_msbounty_hero

Je parle de modèle, car on sait que Google fait ça depuis un bon moment avec son navigateur Chrome, et depuis peu de temps avec son système d’exploitation Chrome OS. Même si les deux systèmes ne sont pas complètement inviolables (ça sonne comme une évidence), ça donne quand même du fil à retordre aux spécialistes de la sécurité. Et surtout, mine de rien, ça permet de sécuriser un max les systèmes.

Il se trouve que la première personne à avoir trouvé une faille sur Internet Explorer version 11 travaille chez … Google. Shut, je ne vous dirais pas si cet ingénieur l’a fait sur ses 20% de temps de travail (j’imagine que vous connaissez ?). Il a bien du se marrer quand même…

Quand c’est bon, c’est trop bon…  😀

PS: tiens, une petite photo déniché sur Google+ aujourd’hui… quand je vous dis qu’IE, c’est de la daube…

internet-explorer

Source

 

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

4 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • le gars qui a fait la copie d’écran aurait pu éviter les « new folder (3) » et « new folder (4) », ça enlève un peu de sa crédibilité (genre, il n’est pas capable de renommer un dossier) 🙂

    sinon, c’est bien fun quand même 🙂

  • Ah ah très bon !

    C’est quoi cette histoire de 20 % ? Justement je cherche des livres ou blogs sur la googliness et en particulier leur département RH, peut-être que tu pourrais m’aiguiller Christophe ?

  • Les 20%, c’est le temps qu’attribue Google à tous ses salariés sur leurs temps de travail complet pour bosser sur des projets personnels qui leur tiennent à coeur, mais en lien avec les produits Google.
    Le rêve de tout salarié, en somme.

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Pour lutter contre les spams, merci de valider le Captcha de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Partage cet article par mail