HP

Après Lenovo, c’est au tour d’HP avec son Pavilion…

Je vous ai parlé il y a deux jours de la sortie d’un chromebook pour l’éducation de marque Lenovo, comme promis, je vais donc vous parler du HP Pavilion. Etant donné que je suis également à la bourre, je vais essayer de profiter de ce retard pour vous faire un point le plus complet possible de ce que l’on sait à son sujet !

hp-pavilion-chromebook

Voici les caractéristiques connues à l’heure actuelle… (et définitivement validé puisque tout est confirmé officiellement)

  • Processeur Intel Celeron 847 cadencé à 1,1 GHz (pff, ça me semble léger tout ça !)
  • GPU Intel HD
  • 2 GB de DDR3 SDRAM extensible jusqu’à 4 GB
  • SSD 16GB
  • Port SD pour extension de la capacité de stockage (voilà qui est plus que rassurant et qui pourrait changer la donne)
  • Certainement 100 GB offerts sur le Google Drive pendant 2 ans (c’est confirmé sur le blog de Google)
  • 3 ports USB 2.0
  • Port HDMI out
  • Prise Ethernet
  • Batterie 4-Cell 37WHr 2.55Ah lithium-ion, avec 4,15 h d’autonomie (que c’est faible…)

Même si HP a pris soin de retirer la fiche technique de ce chromebook, certains ont bien sur eu le temps de la récupérer (hp-pavilion-fiche-technique).

HP Chromebook

La résolution est assez étonnante car elle est identique aux dimensions d’écran à 11,6 pouces, on se demande bien ce que ça va pouvoir donner pour cet HP annoncé à 14 pouces ! (vous me dites si je suis dans l’erreur…)

Bien sur, ce chromebook a droit lui aussi a son nom de code, butterfly (vous pouvez d’ailleurs connaitre l’ensemble des codes un peu plus bas dans l’article)..

Ce chromebooks sera disponible le 17 février prochain pour 329,99 $ aux États-Unis auprès d’HPDirect.com et chez d’autres détaillants, il ne fait donc nul doute qu’il sera disponible en France. Reste à savoir pour quand et à quel prix ?

De mon côté, je ne vous cache pas ma frustration et ma déception. La diagonale est ce coup-ci trop grande pour mes usages, et je trouve cet HP bien moins intéressant que le Lenovo (qui reste celui qui retient le plus mon attention !).

Source et source officielle et la page produit sur Google

Enfin, si vous voulez savoir combien il y a de chromebooks sur le marché, je vous laisse cette capture diffusée par François Beaufort… ça commence à faire pas mal !

Screenshot 2013-02-05 at 10.20.46

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

6 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Le celeron te parais léger, mais il n’y a rien de plus puissant en chromebook actuellement.
    1280×800 a longtemps été la définition standard des 15.4″, donc ça devrait pas être choquant. Y a t il un anti aliasing du genre cleartype sur chromeOS ?
    L’autonomie est en accord avec une machine de cette taille, pas vraiment nomade.

    Pour ma part, j’aimerais bien voir en fin d’année une machine convertible laptop / tablette, 11.6″, atom bay trail, batterie 30Wh pour 600gr pour la partie tablette uniquement.

  • Grosse rumeur sur le chromebook Pixel, à écran tactile d’une résolution type Retina.

    Comme j’aimerais déjà être en mai pour le Google IO.

    Cela dit, je pense qu’il s’agit d’une machine de dev comme le fut le CR-48.

  • Une résolution de classe rétina, c’est avant tout utile pour quelques taches, comme la photo par exemple. Je vois mal l’intérêt sur un chromebook. Du full HD épaulé (si nécessaire) par un bon anti aliasing, c’est plus que suffisant sinon.

    Et quel est l’intérêt d’une machine de dev sous chromeOs ? Un linux avec chrome lancé, ça fait pas pareil ?

  • Je viens de voir la video qui a fuité. Ca ne m’a pas l’air d’etre une machine de dev finalement.

    Je pensais qu’ils allaient sortir un prototype pour se faire la main et récolter des retours. Mais ce chromebook pixel semble vouloir challenger directement la Surface Pro et le Macbook Pro Retina.

    Sundar Pichai avait dit au Google IO precedent qu’ils travaillaient sur des « high-end devices ». On dirait bien que ça approche et ca ressemble tres exactement a ce que j’attends, meme si ca sera probablement a 800$ a mon avis.

  • Et bien, s’ils veulent vraiment concurrencer W8 et OS X sur des appareils haut de gamme, ils ont intérêt à annoncer des partenariats avec de grands éditeurs de soft, sinon, ça ne sera qu’un attrape couillons…
    Bref, du coup, j’attend la Google IO pour voir ça 🙂
  • Pas faux. Mais dans le monde Pro, il y a déjà le Google Apps Marketplace, pas très visible du grand public.

    Dans mon environnement professionel, je n’utilise que des applications web (Cognos), des connexions Terminal Server lorsqu’il s’agit d’utiliser des applications client lourd et les habituels Lotus Notes et MsOffice que je trouve beaucoup trop riches et complexes pour ce qu’on en fait… M’enfin, c’est pas demain que tout ça va changer, à moins de mettre un gros coup de pied dans la fourmilière.

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail