Samsung

Le premier Chromebook sur ARM, à 250$ (!!)

Lorsque j’ai lu le post que Sundar Pichai a publié sur Google+, je n’ai pas tout de suite compris qu’il s’agissait d’un nouveau Chromebook tant il ressemble de loin au dernier Samsung Series 5 550. Mais c’est officiel et une grosse surprise: Samsung sort le 1e Chromebook sous processeur ARM à un prix très compétitif: 250$ aux Etats-Unis, 230£ de l’autre côté de la Manche.

De face, il ressemble au Samsung 550, mais toute la connectique est à l’arrière.

  • Des spécifications différentes pour un résultat à tester

Alors attention, ne nous excitons pas trop vite. Le processeur Exynos Dual 5 justifie-t-il à lui tout seul cet écart de prix assez énorme (200$ tout de même) par rapport au modèle sorti il y à peine 4 mois? Quelles sont les différences par rapport au Samsung Series 5 550?

  1. Ecran de 11,6″ contre 12,1″
  2. 2Go de RAM contre 4Go
  3. Pas de port Ethernet

Voilà principalement ce qui est perdu. A la place du Display Port++, qui était compatible HDMI, DVI et VGA, il y a directement un port HDMI. A la place de 2 ports USB 2.0, il y a 1 port USB 2.0 et 1 port USB 3.0. Le port SD reste d’actualité. Le tout est plus fin et léger que le Samsung 550 (qui n’était déjà pas très lourd) et offrirait une demi-heure de batterie supplémentaire.

Si vous souhaitez avoir le détail des spécifications, c’est par ici. L’important est qu’ils annoncent de bonne performances pour la lecture des vidéos en 1080p, que le clavier et le trackpad ont l’air toujours aussi bien foutus. Nous voilà peut-être devant le tout premier smartbook susceptible de nous donner entière satisfaction. Il reste à confirmer avec des tests.

  • Le bon Chromebook au bon moment?

Le moins que je puisse dire est que je n’ai pas vu venir ce Chromebook. Aucune rumeur n’avait filtré sur le Net, même si le processeur Exynos Dual 5 traînait dans le code de Chrome OS depuis un certain temps. On scrutait plutôt du côté de Sony ou récemment Acer. Honnêtement, j’avais un peu abandonné l’idée d’un Chromebook sous ARM. D’ailleurs, à ce sujet, il faudra voir comment se comportent les applications codées en Native Client sur cette nouvelle bécane.

Je remarque également qu’il n’est pas équipé de Kensington Lock et déduis qu’il ne s’adresse pas au monde professionnel. Google s’attaque donc enfin réellement à la masse et met cette fois-ci toutes les chances de son côté:

  1. Un prix très attractif
  2. Une vente en magasin mais aussi directement sur le Play Store
  3. Une offre de 100Go sur Google Drive pendant 2 ans (il se passe quoi après?)
ZDNet a fait le calcul: Les services offerts (Google Drive, mais aussi des Internet-Flight pass) avec la machine valent… 269$ au comptant. C’est dingue non?

C’est probablement la meilleure stratégie pour intriguer le consommateur face à l’avalanche Windows 8, qui plus est en ces temps de crise… Mais moi, j’attends toujours un ultra-Chromebook et surtout que tout ça sorte en France.

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

33 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Pour lutter contre les spams, merci de valider le Captcha de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Partage cet article par mail