Chrome OS

[Traduction] Le brevet à l’origine de Chrome OS en détail

Christophe l’a déjà annoncé: Google a obtenu récemment le brevet qui semble décrire le système mis en oeuvre avec Chrome OS. Je vous propose ci-dessous une traduction française des grandes parties du texte original.

L’ordinateur en amélioration continue

  • Résumé
Un mécanisme pour fournir un système d’exploitation à un appareil local via le réseau. Le mécanisme inclut un serveur pour l’image de base, un serveur pour l’image des préférences et un chargeur d’images. Le mécanisme pourrait aussi inclure un chargeur de démarrage. Une méthode pour fournir un système d’exploitation à un appareil local via le réseau est aussi décrite. Cette méthode inclut la réception d’une requête pour un système d’exploitation et la transmission à un appareil local d’une image combinée incluant une image de base et une image de préférences. La méthode inclut également la synchronisation entre une image combinée et une version du système d’exploitation mise en cache dans l’appareil local.

Le brevet ne décrit pas le système d’exploitation, mais son principe de livraison et de mise à jour

  • Contexte

Les ordinateurs exécutent une large diversité de programmes, incluant les systèmes d’exploitation. Un système d’exploitation gère les ressources de l’ordinateur de façon à ce que de nombreux processus puissent partager la mémoire et le processeur de la machine. Les tâches basiques réalisées par le système d’exploitation incluent l’allocation mémoire, la gestion des priorités des requêtes système, la communication avec les périphériques, la communication avec le réseau et la gestion du système de fichiers. La plupart des systèmes d’exploitation permet à l’utilisateur de gérer le système d’exploitation à travers un interpréteur de lignes de commandes ou une interface graphique. Le système d’exploitation fait aussi office de plateforme pour le lancement d’applications ou d’autres systèmes d’applications. Les systèmes d’exploitation les plus répandus sont MAC OS X, WINDOWS, UNIX et LINUX.

Heureusement, ils ont tous accepté d’implémenter le standard HTML5…

Cependant, l’utilisation actuelle des systèmes d’exploitation présente plusieurs limites. Par exemple, la plupart nécessite d’être fréquemment mis à jour, ce qui peut parfois s’avérer problématique et coûteux. Une des méthodes de mise à jour des systèmes d’exploitation consiste à pourvoir des correctifs qui remplacent des portions du registre ou du stockage local. Cela limite l’utilisation de l’appareil durant sa mise à jour et nécessite des redémarrages fréquents. Ces problèmes sont coûteux en temps et en argent pour les directions responsables de large flotte d’appareils. Les systèmes d’exploitation occupent aussi rapidement de plus en plus d’espace jusqu’à devenir trop gourmand par rapport aux ressources disponibles sur beaucoup d’ordinateurs fixe et mobiles.

 

Les appareils mobiles tels que les PDA, smart phones et PC de poche, utilisent de leur côté des systèmes d’exploitation intégrés, tels que Palm OS ou Windows Mobile. Ces systèmes d’exploitation intégrés inclut souvent une suite d’applications pour gérer les données personnelles et consommer des documents multimédia. Les appareils mobile modernes sont équipés de systèmes d’exploitation qui gère le multitâches, dispose d’un système de sécurité renforcé et d’un navigateur Internet.

Le Nuviphone G60, probablement la forme la plus évoluée du feature phone, avant l’avalanche des smart phones.

Les systèmes d’exploitation des appareils mobiles sont aussi limités. Ils ne fournissent souvent pas le même niveau de fonctionnalité que les systèmes d’exploitation équipant les ordinateurs de bureau ou les ordinateurs portables. Certains appareils mobiles permettent la synchronisation des fichiers et des informations de contact, mais cela impliquent souvent la connexion à un ordinateur de bureau pour garantir que la même information existe à la fois sur l’appareil fixe et l’appareil mobile. De plus, cela se limite souvent aux données paramètres, aux données personnelles et autre information bien identifiée. Les systèmes d’exploitation des appareils mobiles récents permettent à l’utilisateur de développer ses propres applications pour l’appareil mobile. Cependant, cette flexibilité est limité au développement d’applications et ne permet pas de transférer le système d’exploitation lui-même via le réseau.

iTunes, Samsung Kies…

De surcroît, un ordinateur fixe ou mobile est souvent lié à un système d’exploitation unique, qui est entièrement installé sur le disque dur de l’appareil. Migrer vers un autre appareil, une autre configuration matérielle, un autre fournisseur, ou une autre version du système d’exploitation implique une longue rupture de service pour l’utilisateur, une réinstallation complète du système ou même un changement de matériel. Il n’est pas possible de raisonnablement espérer une synchronisation du système d’exploitation et de sa configuration d’un appareil à un autre.

A suivre: Description détaillée


A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Pour lutter contre les spams, merci de valider le Captcha de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Partage cet article par mail