Chrome OS

Quel avenir pour Chrome OS ?

C’est avec un brin d’amertume que j’écris cet article avec un titre comme celui-là ! D’un côté, je crois sincèrement en l’avenir radieux de Chrome OS, ce système d’exploitation avec un concept si innovant qu’il en devient trop en avance sur son temps. De l’autre, la news de la semaine qui confirme que Google sortira sa tablette Android, déjà nommée (prématurément) Nexus Tab par une grande partie de la communauté, et trop abusivement qualifiée de prochain Ipad Killer, et qui pourrait plus ou moins marcher sur les plate-bandes de Chrome OS.

Chrome OS, j’y crois, au point de penser que la réunification avec Android se fera par un rapprochement d’Android vers Chrome OS, et non l’inverse, comme beaucoup le pensent. Nous avons pu observer les évolutions de Chrome OS et notamment cette page « nouvel onglet » qui présente des boutons beaucoup plus larges, suggérant fortement la pré dominance du tactile. Le développement des dernières API « touch » ne contredisent en rien ce cheminement. Pourtant, le patron de Google, l’a confirmé, une tablette Android sera lancée par Google mi 2012 (en juin), alors que j’étais persuadé que Chrome OS serait pour ce type de matériel le choix le plus judicieux.

Néanmoins, les investissements menés par Google sont beaucoup trop importants pour que Chrome OS soit relayé au second plan. Les 200 millions d’utilisateurs de Chrome sont des utilisateurs potentiels de Chrome OS, pour peu qu’ils soient correctement informés de ce que ce système d’exploitation permet. Pour les prochain mois, Google devra réussir à convaincre les constructeurs de développer de nouveaux produits, car certes le Samsung Series 5 était un bel avant-goût, mais il devient largement insuffisant pour peu qu’on utilise des applications qui consomment beaucoup de ressources. L’avenir se décidera à mon avis dans les 6 prochains mois.

Exprimez-vous, votre avis m’intéresse.

Source

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

60 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Tu veux vraiment savoir la vérité ?

    Les carottes sont cuites ! 

    Chrome OS ne passera pas l’année 2012, parce que cet OS n’apporte rien de si fantastique : Les services GMail, GoogleMaps, GoogleDocs et son cloud et Cie…sont tous disponibles sur n’importe quel PC/MAC portable (ou pas)….et avec cet OS, on s’enferme dans un système qui n’apporte en échange que très peu de choses de notables : Un démarrage en 10s, ok, et après ? En contrepartie, il faut entamer une « rééducation » informatique pour un Windowsien ou un OsXien…et surtout se priver de tous les softwares Win ou Mac disponibles….bref, repartir presque de 0…C’était vraiment être extrêmement optimiste sur l’aptitude au/volonté de changement des gens…et oui, c’était un peu trop demandé, surtout pour un portable à 399€, plus cher qu’un netbook avec Win !

    Alors qu’aurait-il fallu faire pour que ça marche ? Probablement le vendre à 99€ à perte et se rattraper avec de la pub dedans, c’était moins fun mais voilà…

    Maintenant, je ne sais pas exactement comment Google va se débarrasser de Chrome OS, car avec ses services online majoritairement gratuits, c’est plutôt simple de les fermer…mais avec le poids du hardware, c’est plus délicat…Mais on devrait tout de même s’acheminer en 2012 vers une dernière version de Chrome OS avec la promesse d’un support pour les failles de sécurités. 

    Allez, Bonne Année 2012 ! 🙂   

     

  • Bonjour Christophe, ça fait longtemps que je suis pas venu sur ton blog…

    Si chrome OS doit percer, c’est sur la durée. Le cloud n’est pas assez mature pour imaginer une migration de masse des utilisateurs. J’ose espérer que Google en est conscient…

    De plus, la distribution quasi exclusivement en ligne n’aide pas les choses : quand il s’agit d’un nouveau concept, les consommateurs doivent être rassurés. Il est important qu’ils puissent essayer un tel produit.

  • Bigoudi > en même temps, iOs et Android percent et étaient pratiquement parti de zéro côté application. Après pour google, que tu utilises du gmail sur windows, mac ou chrome, c’est aussi bénéfique pour eux. De n’importe quel moyen, tu utilises du Google. Pour un utilisateur lambda, si tu enlèves toutes les applications cracké sur Windows, je ne pense pas qu’il reste beaucoup de chose de plus que Chrome OS (ou Android/iOs). 
    Après, je suis d’accord sur le fait que 349€, c’est relativement chère pour un ordinateur de la gamme netbook. (Bien que le touchpad, l’écran, le clavier et la batterie soit vraiment sympa).
    Si Google arrive à être le premier à concilier processeur x86 et ARM (ce que windows 8 ne fera surement pas) avec Native Client, Chrome OS pourrait enfin se démarquer.
  • Chrome etant partiellement l’équivalent de chrome os, il serait peut etre interessant d’avoir une « bête » option genre, « démarrer avec chrome os au démarrage du pc » 
    Et hop voilà chrome os sur tout les pc!
  • Bonjour tout le monde,
    Pour ma part je suis extrêmement confiant en l’avenir de Chrome et de Chrome OS. Le navigateur prend de plus en plus d’importance dans les stats, ce qui encouragera Google à l’améliorer. Les apps devenant de plus en plus visibles (en nombre de personnes), et les performances, grâce à Native Client en particulier, devenant vraiment intéressantes, Chrome OS n’aura bientôt plus rien à envier à un système comme Windows ou Mac.Aujourd’hui, connaissez-vous des gens qui allument leur PC si leur connexion internet ne fonctionne pas ? Pratiquement plus je pense (pour trier des photos, regarder des vidéos, what else?). Il faut juste passer la barrière psychologique du « tout en ligne ». Chrome OS n’est pas une évolution de Windows, comme je l’entends souvent dire par mes proches (et au lieu d’évolution ils disent régression), mais un nouveau paradigme, rendu possible par les technologies actuelles. Toutefois, c’est encore un peu tôt, les gens n’ont pas encore compris cette évolution.Maintenant, le débat tablette (Android) vs. Chromebook, n’a pas lieu d’être. Ce sont 2 façons différentes d’accéder et d’interagir avec l’information. Je vois de plus en plus de collègues qui amènent leur iPad (ou Samsung Tab, mais moins) au taf, mais pour quoi faire ? Consulter les emails pendant les réunions au lieu d’écouter et participer, bravo. Montrer des photos, écouter de la zic, non. Prendre des notes, ça ok, mais dans ce cas, un clavier n’est-il pas plus adapté ? Là où je vois un vrai avantage pour les tablettes c’est avec les enfants qui peuvent jouer, dessiner, tant qu’ils ne savent pas écrire.

    Pour conclure, Chrome OS, j’y crois vraiment, maintenant il faudrait soit muscler les configs, soit optimiser l’OS, afin que ce soit à la hauteur de nos attentes actuelles en terme de fluidité et de rapidité, quelle que soit l’appli ou le site chargé. 2012 sera l’année de Chrome et de Chrome OS ! 🙂

  • Je te suis dans tes propos. En rédigeant l’article, je n’étais pas du tout dans l’intention de parler de la bataille « rigide » entre Android ou Chrome OS, comme on lit partout. Chacun a sa place. Mais je ne comprends pas pourquoi Chrome OS adopterait un mode tactile s’il est destiné à ne pas être installé sur les tablettes. Après, les tablettes, c’est le gadget du moment (enfin depuis plusieurs mois en fait, et pourtant, ça ne me tente pas du tout).
    Je préfère garder le mix smartphone et ordinateur. Ça me convient parfaitement.
  • iOS et Android n’ont pas été conçus pour les PC….ces 2 Os sont arrivés sur un marché du smartphone qui débutait (quasiment) son aventure et ont pu s’installer, les usagés ont alors appris de nouveaux gestes et cie….pour maîtriser ces nouveaux engins. Mais lorsqu’un marché est mûr, c’est extrêmement difficile de s’y faire une place. On te demande de te « former » à nouveau pour utiliser le même produit : Un PC portable avec clavier…c’est pas possible…

    Au sujet de l’utilisation des services de Google (GMail, GoogleMaps, GoogleDocs et son cloud et Cie)…tu n’as pas bien compris mes propos…je voulais dire, qu’ils sont tous disponibles sans Chromebook sur un PC ou Mac, donc l’intérêt du Chromebook était quasi nul de ce côté là. 

  • Pourtant, Apple avait monté son business avec leurs premiers Mac sur l’idée de simplicité et d’ergonomie, et ils ont trouvé leur  public.
    Avec Chrome OS, aucune formation, tu appuies sur On et c’est parti. 90 % des internautes attendent ça. Ils ne savent tout simplement pas que Chrome Os permet cela. Et avec la puissance marketing de Google, je me garderais bien de dire que le marché est mur et qu’il n »y a plus de place à prendre.
  • Parce que les services google sont disponibles sur d’autres support, ça veut dire qu’un Chromebook n’a aucun intéret ? (je te trouve super fermer).

    Windows, Mac OS (ubuntu, …) sont des OS permettant la création, et iOS, Android et Chrome OS, sont des OS de consommation. Beaucoup de gens se tournait vers les premiers car il n’y avait pas d’alternative.

    Plein de gens n’ont jamais touché à Windows et MacOS (et beaucoup d’autre s’en servent très mal …). J’ai un Chromebook et depuis 6 mois, je n’ai fais aucune maintenance. Je pense qu’avec un netbook, et la même utilisation, j’aurais déjà ressenti une baisse de performance. (Bien que windows 7 étant très sympa).

    Chrome OS se bat plus dans la court d’Android et iOS. Avec, pour le moment comme point principal : un vrai Chrome comme navigateur.

    Les développeurs d’application veulent maintenant touché le plus de gens possible (hormis des gros développeur de logiciel où le prix du matos est ridicule par rapport à la licence). Apple l’a amené à travers Webkit et Google le complète à travers Chrome.

  • 😀 C’est en parti vrai que Chrome OS n’a pas d’intérêt face à Chrome sur Windows, Mac, Debian et on pourra légitimement poser la question de Christophe à Google lorsque Chrome sera porté sur Android.

    Mais on peut aussi se questionner sur l’intérêt de Mac OS ou Ubuntu étant donné qu’on peut pratiquement déjà tout faire avec Windows :).

    Si le Nexus Tab débarque avec Android 4+ et un portage de Chrome, ce sera un grand coup parce que les 2 markets tourneront sur la même machine (que j’achèterais certainement).

    Cela dit, j’aime l’idée d’un OS complètement optimisé pour Chrome et j’espère voir apparaître des Chromebooks plus puissants sur lesquels on pourra profiter des applications NaCl.

  • Tout à fait d’accord avec Seiton. Un des fondements de Chrome OS, c’est le quasi zéro maintenance. En ce sens, il est unique. Je ne connais pas Android, mais je peux dire que iOS, sur ce point, n’est guère mieux qu’un PC. La raison, c’est qu’il reprend un peu le même modèle en désuétude: une machine qui fait tourner de nombreuses applications écrites spécifiquement pour elle, et qui nécessite un esclave pour administrer à la fois les applications et les données locales.

    Windows et Mac OSX se marginalisent, c’est le passé. C’est encore la norme, mais pas pour longtemps, les tablettes et les smartphones sont déjà en train de les déloger. Mais ce marché est loin d’être mature. Ni Android, ni iOS, dans leur forme actuelle, ne représentent l’avenir. Ils représentent davantage une transition.

    Je ne sais pas si Chrome OS est l’avenir, mais il a le mérite de mettre de l’avant une plateforme simple, sans maintenance, et universelle (parce que les applications web ne sont pas écrites pour une machine, et parce qu’on peut y faire à peu près tout). S’il n’est pas l’avenir, je qu’il lui ressemble davantage que les autres plateformes.

  • Christophe :  « Apple avait monté son business avec leurs premiers Mac sur l’idée de simplicité et d’ergonomie, et ils ont trouvé leur  public »

    Justement, le marché de MacOS X n’a jamais décollé sur plus de 10 ans d’existence…il ne grappille que des dixièmes à Windows…En Septembre 2011, la part de marché mondiale de MacOS X était de 6%.

    On dira que le but d’Apple est surtout de vendre son hardware cher, et que la part de marché du software lui importe moins…mais il faut souligner que c’est avec ce business plan, qu’il peut se permettre de continuer le financement du développement de MacOSX, qu’il « offre » d’ailleurs en màj à 23,99€.

    Sinon, au sujet de la maintenance de l’OS…de sa vigueur dans quelques années…Le grand public se moque de tout ça, lorsqu’il achète un ordi.

  • « au sujet de la maintenance de l’OS…de sa vigueur dans quelques années…Le grand public se moque de tout ça, lorsqu’il achète un ordi. »Ah bon !!!! je dirais que c’est la première chose que regardent les gens (notamment les familles). Est-ce que c’est compliqué à utiliser. Si le vendeur vous dit « antivirus à installer, windows update à utiliser pour les correctifs », le novice fuit !
    Quand j’ai acheté mon chromebook, je n’ai pas ouvert la notice, j’ai simplement branché sur la prise pour charger, j’ai appuyé sur l’alimentation, et j’étais déjà en train de consulter mes mails et regarder le classement de Montpellier sur l’Equipe !
    Simple, efficace, les gens n’attendent que ça.
    Et encore une fois, Google a une puissance marketing hors du commun ! rappelons-le, c’est le numéro 1 de la recherche et de la publicité sur Internet. Et personne n’utilise d’ordinateur sans se connecter à Internet.
  • Merci Christophe pour ce superbe article. 
    Je pense comme Cedric Merland, que personne n’allume son ordinateur a moins d’avoir internet, qu’il y a une barrière psychologique à passer pour adopter un Chromebook et que peu son les gens qui utilisent encore des applications sur leur ordinateur (qu’ils ont « acheté ») et même s’il le font, cela peux aussi se faire en ligne.
    J’ai vu de nombreux commentaire qui mettent Chrome OS au rang de iOS et Android. Je pense que Chrome OS n’est pas un OS gadget mais un OS pour travailler ou surfer sur internet. Je m’explique.
    Google permet le Native Client depuis peu mais ça ne concerne pas que les jeux, cela concerne aussi des applications très utilisés en entreprise du genre photoshop qui peux être utilisé sur chromebook. Et je pense que vous savez comme moi que ceux qui profiterons le plus des chromebook sont soit l’éducation, soit l’entreprise cela surtout pour ne pas avoir à payer la license Windows et le travail en réseau.
    Je pense qu’en cette période personne ne veux plus se casser la tête sur un ordinateur mais ils veulent plutot l’utiliser. point. 

    Google sait très bien que le cloud computing est loin d’être mature (et selon moi c’est pour ça qu’ils laissent mijoter cela pour le moment) et vous avez tous remarquer que Google met en avant tout d’abord le navigateur Chrome avant Chrome OS.

    J’ai envie de dire aussi que si l’on est fan de Google, on doit connaitre leur stratégie de base. Leur stratégie est de ramener les entreprises d’abord puis les utilisateurs suivront. Ils ont fait le coup avec le moteur de recherche, plus recemment avec Google+ (référencement) et ils vont faire le coup avec Chrome OS. Et en effet ça fonctionne, les entreprises investissent et les utilisateurs suivent.

    Je suis persuadé de la réussite de Chrome OS mais cela se fera avec une fusion de Chrome OS et Android.

  • Christophe, sur les demandes des clients en magasin…
    Tu es sûr ? Moi pas…Lorsque tu vas acheter un portable, 98% des portables du magasin sont  sous Windows, personne ne demandera comment ça marche…ils connaissent tous les bases   d’un système Windows (et me sors pas la mémé de Bagnères-de-Bigorre qui achète son premier ordi…)…le client lambda s’intéresse au design, au poids, à l’autonomie, s’il a bien du wifi…mais pas comment fonctionne l’ordi.De toute façon, il ne faut pas aller chercher le client si loin…La part de marché mondiale du navigateur Chrome est de 25%…Ces 25% sont maintenant habitués à l’utilisation d’un environnement Chrome…Si seulement 1% de ses utilisateurs achetaient un Chromebook…tu aurais là des millions et des millions de clients…Pourquoi ils n’achètent pas ? Il ne connaissent pas les chromebook ?…euh…peut-être pas tous…mais avec toute la pub online (bannières) sur le sujet, sur les sites grand public depuis 6 mois, ils auraient dû en entendre parler.Pourquoi alors ? Tu trouveras la réponse dans mon 1er message.    
  • Combien de gens on besoin de sentir physiquement le produit avant de l’acheter ?Combien font uniquement leur achat sur leurs sites préférés ? (Rue du commerce, Fnac, Carrefour …).

    La pub, même sur les annonces google, on en voit pas des masses (et combien sont purement ignoré ?). Google a limité à un ou deux sites la vente de leur produit. (Rien qu’un spot TV aurait changé le nombre de vente).

    Pour toi, c’est un mauvais produit car il n’a pas eu un succès commercial. Personnellement, je trouve que Chrome OS répond à la plus part des besoins (de la majorité des gens). Cependant les Chromebooks actuels sont un peut limité en terme de puissance, mais c’est un problème purement hardware et non du système.Dans les d’utilisateurs de Chrome, s’ils n’ont pas achetés un Chromebook, ça ne veut pas dire non plus qu’ils n’en achèterons pas un ^_^. Si tu passes 99.99% de ton temps sur Chrome, que toutes tes applications essentielles proviennent du Chrome WebStore, quel est l’intérêt de garder un OS tel que Windows ?Tu as eu un chromebook entres les mains ? Quels sont tes utilisations d’un PC ?

    Je veux pas faire non plus l’apologie de Chrome OS, cet OS est encore jeune et je suis aussi très critique dessus (notamment l’impression nécessitant un connexion internet), mais je trouve ton argumentation trop arrêter sur beaucoup de préjugés.

  • Et non Seiton, je n’ai pas attendu les chiffres de vente…Je vous l’avez dit dès juillet…sous un autre pseudo…et Christophe – je résume – m’avait traité d’hater…etc…etc…et même effacé un de mes messages…mais bon, il était alors convaincu à 2000% de la réussite de l’OS…l’amour rend aveugle.
  • Ohhh, ah oui, je me souviens. Oui, je me souviens avoir supprimer un (ou plusieurs ?) messages, tout simplement parce que la totalité de tes posts vouaient une « haine » sans limite envers Chrome OS. Là, sur les posts que tu as laissé, il n’y pas de haine, juste ton sentiment avec tes arguments, et ça, ça me convient. En tout cas, je te remercie d’avoir ouvert le débat !

    Concernant l’idée que les gens savent utiliser Windows, je suis navré, on en est très loin. Passe en revue les gens qui l’utilisent dans le cadre familial (j’exclue les ados qui touchent finalement un peu à tout), c’est même catastrophique la connaissance de Windows, et même pour la version 7 qui est quand même assez géniale (sachons le reconnaître). Même à mon boulot, le nombre de personnes qui désinstallent leurs programmes en supprimant purement et simplement leurs dossiers, qui sauvegardent leurs fichiers de travail sur « Mes documents » en local alors qu’on a un serveur et qu’on leur a expliqué la démarche. Une vrai catastrophe. Chrome OS franchit complètement cette barrière, et ça simplifie d’une façon absolument phénoménale le travail des administrateurs.

    Concernant les ventes, même chose, on ne peut en faire aucun bilan. Je rappelle la vente du Nexus One qui fut un véritable flop alors que la communauté toute entière reconnait la valeur de ce téléphone.
    Alors oui, Google a mis une ou deux fois un lien pour la vente d’un chromebook. Je n’appelle pas ça de la publicité. S’ils font vraiment une démarche marketing, ça sera la recherche d’une union avec PLUSIEURS constructeurs, ça sera les spots TV, les diffusions des affiches publicitaires dans le métro, dans les gares et centre-villes, et une vente dans toutes les boutiques physiques connues Bref, leur boulot de base. Et là, le succès sera phénoménal.
    Seulement, Google retarde cette échéance car Chrome OS n’est pas encore au point, ne serait-ce que le Chrome Web Store qui n’est pas encore assez représentatif de la richesse d’applications qui pourraient exister.
    Le seul reproche que je fais à Google, c’est que ceux qui ont acheté le Series 5 ont finalement servi de beta testeur. Pour le prix, j’en parle pas, c’était simplement beaucoup trop cher. Les choses changeront, à condition que la stratégie de Google s’améliore. C’est d’ailleurs la raison de mon article, car je suis sceptique pour la sortie d’une tablette Nexus. Et ça semble effectivement placer Chrome OS en arrière.

  • Bravo Christophe tu as tout résumé, Chrome OS n’est pas assez mature et ne vient qu’en second plan après Android.
    Je pense comme toi que pour l’utilisateur moyen, un chromebook est amplement suffisant, regarder des séries en streaming, uploader ses photo, surfer sur le net et faire du traitement de texte peuvent etre faite sur un chromebook.
    Et ayant acheté un chromebook, je me sens comme un beta testeur (ou un early adopter 🙂 ) surtout que le prix est cher et l’OS est limité.
    Puis surtout en voyant le bombardage publicitaire de Google+, je pense que Google aurait put faire une publicité plus importante concernant les chromebook mais leurs volonté est de faire monter la sauce en attendant que l’OS soit plus complet (avec des apps hors ligne par ex).
  • J’aime Chrome. Son efficacité dans l’execution des pages HTML/Javascript/Flash, ses mises à jour légères et gratuites toutes les 6 semaines, son moteur d’application native sécurisée, l’approche commerciale permise par son webstore.

    Je n’aime aucun des OS actuels. Windows, Mac OS, Debian, Ubuntu, iOS, Android… Ils sont tous plus ou moins vulnérables aux attaques pirates.

    Donc voilà, Chrome OS me semble être la bonne équation. Reste à attendre la prochaine fournée de Chromebooks. Mais effectivement, avec la sortie de Windows 8 qui approche, un petit effort marketing ne sera pas de trop.

  • Avant de prendre ce ton triomphal, tu devrais revoir les chiffres que tu avances, car les parts de marché de Windows sont à la baisse.
  • Hum… «  »haine » sans limite envers Chrome OS » et utilisant au passage le navigateur Chrome tous les jours…je ne crois pas…J’étais seulement critique sur le succès de l’OS et avec les mêmes arguments qu’aujourd’hui…mais aujourd’hui avec les petites ventes de chromebook…..ça à l’air de mieux passer….

    Mais je vois que tu as encore de l’espoir…Allez, je reviens dans 6 mois pour la fermeture…:) 

  • Plus haut, Baris Hosoglu disait que « Leur stratégie (GOOGLE) est de ramener les entreprises d’abord puis les utilisateurs suivront ». Il est vrai qu’à l’heure actuelle, le Chromebook semble beaucoup plus intéressant pour les entreprises et les grandes organisations que pour les particuliers. Je ne connais encore personne qui fait tout sur le cloud, alors qu’on peut facilement voir l’intérêt d’une telle machine pour départements TI.

    Mais je ne suis pas du tout convaincu que « les utilisateurs suivront » les entreprises. C’est plutôt l’inverse qui s’est passé avec Windows, iOS et Android. Ils ont d’abord gagnés les consommateurs pour ensuite s’imposer dans l’entreprise. Il se trouve également que Google a davantage besoin de beaucoup d’utilisateurs que de beaucoup de clients corporatifs, car il vend de la pub.

    Je me demande donc si Google ne fait pas une erreur dans sa façon de mettre en marché Chrome OS. À l’heure actuelle, Google a-t-il vraiment quelque chose à perdre en créant une distribution Chromium OS (qui ne serait donc pas contraignante pour lui), facile d’installation et compatible avec davantage d’ordinateurs. Afin de développer la « culture » du cloud, l’ubiquité de Chrome OS serait un atout formidable. Tu boot windows et la turlutte d’antivirus, ou juste ton browser? Les avantages convaincront graduellement beaucoup d’utilisateurs.

  • Je suis toujours ton blog à travers les flux rss 😉 c’est juste que mon activité en ligne a beaucoup diminué…

    La percée de chrome os est un faux problème. Le problème, c’est le développement du cloud. Et tous les ordinateurs équipés de navigateurs récent rendent cette plateforme de plus en plus attractive.

  • « mais aujourd’hui avec les petites ventes de chromebook…..ça à l’air de mieux passer….
    Mais je vois que tu as encore de l’espoir…Allez, je reviens dans 6 mois pour la fermeture…:) »
    L’exemple type de commentaire cynique qui me pousse à le supprimer sans scrupule. Tiens pour la forme, je le laisse, mais bon, si tu t’amuses à laisser ce genre de propos, j’hésiterai pas longtemps, que ça plaise ou non. J’ai pas envie de lire sur mon espace de publication ce que je lis sur d’autres blogs ou forums. Internet, de ma propre conception, c’est pas ça.
  • Zoot dit : « Avant de prendre ce ton triomphal, tu devrais revoir les chiffres que tu avances, car les parts de marché de Windows sont à la baisse ». 

    Windows (sur les PC fixes et portables) a en Décembre 2011 (selon Net Applications) -> 92,23% du marché….MacOSX 6,36% qui est légèrement à la baisse et Linux 1,41%….Les chiffres varient très peu d’année en année. C’est pour cela que j’insiste sur le fait que cela ne sert à rien de se battre sur ce segment….que l’on peut appeler : Marché de l’ordi avec clavier.

  • Voila moi je pense que chrome OS et très innovant et a du potentiel mais c’est vrai qu’il est trop en avance sur son temps et puis la plupart des chose qu’on a sur un chromebook  on l’a sur chrome . Chrome (navigateur) et trop évolué pour susciter l’attention vers chrome OS.Sauf sur gros bouleversement , chrome OS ne percera pas mais pour autant il ne coulera pas  les fabriquants de hardware le  lâchera mais il reste tout de même Motorola Mobility  . Et grâce a celui-ci Google aura l’occasion faire du software ET du hardware.
  • Non, là, tu n’as pas compris. Les PC (windows+mac+linux) sont en déclin. Et puisque windows est presqu’absent des tablettes et des smartphones, sauf pour les téméraires, ses parts de marché sont en déclin. L’utilisation principale d’un PC aujourd’hui, c’est Internet. Mais l’utilisation d’Internet se fait de plus en plus par des appareils qui ne sont pas ces PC traditionnels (windows+mac+linux).
  • Réponse à zoot : Message juste en dessous.

    Je croyais qu’on parlait de Chrome OS…OS destiné et commercialisé avec un PC portable à clavier physique appelé ChromeBook…et qui a donc comme concurrents directs les PC portables Win et et les MacBook…Après on pourrait jouer les Nostradamus et prédire si « le PC d’aujourd’hui » va disparaître en 2020, 2030 ou 2040. Mais c’est pas trop le sujet…et on se tromperait sûrement.    

  • Comme je disais plus haut, tu fragmentes trop les secteurs. Pour la plupart des utilisateurs, c’est pas PC, Tablettes, …. C’est l’Informatique (PC + Tablettes + …). Certaines personnes qui achètent une tablette n’auront jamais de PC, car ça leur est totalement inutile. Rien n’empêche de mettre Android sur un PC (comme tu dis : avec clavier physique). Ou même, ou classerais-tu le prochain windows 8 ?

    Donc, il faut bien comparer tous les OS, qu’ils soit dit « mobile » ou non. Et sur cette étude, zoot a surement raison. Win et Mac OS perdent des parts de marché au profit de Android et iOS.

  • Bigoudi a en parti raison. Les systèmes d’exploitation actuels sont encore très sectorisés par type de machine. Mais là où je pense qu’il se trompe, c’est que Google étant une entreprise de web services, il ne vise pas uniquement le secteur déjà bien encombré du PC fixe.
    L’indicateur clé pour les entreprises de web services, c’est l’audience. L’objectif est de fournir une plateforme servant la plus grande variété de clients (du mini écran mobile à la gigantesque TV HD) et si possible une seule (pour faciliter la maintenance, l’évolution et donc la pérennité des services).Chrome OS n’est pas en avance sur son temps, il est un précurseur. Google l’a sorti au bon moment et commencer par des netbooks a été une démarche honnête parce que cela correspondait à ce que Chrome savait faire à ce moment là. NaCl était prévu depuis longtemps et maintenant qu’il est là, cela fait sens d’installer le système sur des clients plus puissants, à grands écrans. L’avenir pour Chrome OS pourrait sérieusement se situer dans la console de salon. Motorola Mobility réfléchit à l’évolution de ses set top box (http://www.youtube.com/watch?v=n9wc1y-wU68). Une Chromebox équipée d’un GPU de compétition, ça ne vous dit pas? 
  • Seiton dit : « Certaines personnes
    qui achètent une tablette n’auront jamais de PC, car ça leur est totalement
    inutile ».

     

    Ils vont avoir alors quelques problèmes pour
    travailler, s’ils ne savent pas utiliser un PC avec Windows ou MacOS X J

     

    Je pense que la pérennisation de la tablette n’est pas garantie et c’est assez difficile à prévoir à
    moyen-long terme…Une chose est sûre, avec une tablette, on ne travaille pas
    confortablement….cela peut servir d’écran d’appoint pour quelques tâches dans
    le monde pro et pour les particuliers c’est surtout ludique….mais en tout cas,
    envisager de passer au tout tablette et d’abandonner le PC, même à domicile, ce
    n’est actuellement pas sérieux.

     

    Au sujet de Win8, nous n’avons actuellement pas
    toutes les données sur l’OS…et on parle plutôt de plusieurs OS, divisés en 2
    catégories : La version x86 (pour PC) et ARM (pour tablette)….et qui ne
    seraient pas identiques :  Le
    premier serait un Win7+ (un Win7 avec une touche Metro non obligatoire) et le
    second un WinPhone7+, c’est -à-dire l’interface du WinPhone adaptée à la tablette,
    mais pas un Windows complet classique. 

    Mais si je décide de fragmenter…c’est qu’un potentiel client de Chrome OS n’hésite généralement pas entre un Chromebook, un iPad ou un iPhone….mais entre les différents PC portables Win, Mac ou Chrome OS.

     

  • « Une sortie au bon moment »…Perso, je ne crois pas…Le boom du netbook, c’est tout de même la fin de la dernière décennie, où MS avait été surpris et avait dû continuer à fournir le vieillissant WinXP en OEM aux fabricants pour ce segment (le nouveau WinVista n’étant pas adapté au petite config.). 

    Chromebook a été lancé en plein boom de la tablette…  

  • bigoudi : « passer au tout tablette, à domicile, ce n’est actuellement pas sérieux »

    Bah moi ça me fait le plus grand bien… Les rares fois ou j’allume mon Pc (2 fois ces 6 derniers mois), je n’ai qu’une envie, c’est l’éteindre…

  • Eh ben c’était peut-être l’EeePC qui est sorti trop :). Ca fait que 5 ans hein, je me souviens m’être précipité sur l’EeePC 701 puisque j’étais en Malaysie au moment de sa sortie. Le boom des tablettes a déjà eu lieu? Pas vraiment. Disons qu’on est encore dans le temps d’avance qu’a pris Apple. Et puis je n’ai pas l’impression que les tablettes concurrencent vraiment le marché des notebooks. Ceux qui sont blindés de fric s’en payent une à 500 euros alors qu’ils ont déjà un PC et ceux qui n’ont pas de tunes prennent le minimum de risque en achetant un netbook ou un notebook sous Windows. Je ne sais pas où doit se situer Chrome OS au niveau du matériel, mais je trouve qu’il contribue à rendre le web plus directement accessible et que son dispositif de protection est baleze. J’ai encore du mal à l’imaginer sur smartphone mais avec l’arrivée de la 4G, pourquoi pas? Mon appareil idéal pour la maison serait une box incluse dans l’offre de mon FAI, que je connecterais à un grand écran, avec une tablette faisant office de télécommande. Cela me semble être le meilleur dispositif de convergence. Quant au notebook, je vais patiemment attendre que ma boite migre vers les Chromebooks, comme ça j’en aurais un avec le boulot :). En me relisant, je me dis que je vais devoir attendre encore un bon moment! Ce n’est pas Google qui est en avance, c’est tout le reste qui est en retard.
  • J’ai toujours utilisé Windows, de la version 95 jusqu’à maintenant. Au boulot, je suis sur Windows 7 professionnel.
    Quand j’ai pris le chromebook, j’ai cru que ça allait être la cata, car il y avait énormément de choses que je faisais sur mes PC que je pensais ne pas pouvoir faire sur mon chromebook (j’aimais bien bidouiller à l’époque).
    Résultat, en 6 mois d’utilisation chez moi, je me rends compte que je n’ai quasiment pas besoin d’un PC, tout ce que je fais peut être fait sur un chromebook.
    Il y a quelques exceptions: l’utilisation d’un logiciel FTP (notamment pour les mises à jour du blog), et de temps en temps, deux ou trois autres logiciels dont je n’ai pas trouvé l’équivalent.
    En gros, je pique le netbook de ma copine à peu près une fois toutes les 2 ou 3 semaines. Et j’y vais quasiment tous les 3 ou 4 jours, non pas pour utiliser des logiciels, mais juste pour faire les mises à jour (un coup c’est un logiciel à mettre à jour, un coup c’est une faille de sécurité à installer). Bref, de la « merde »… Moins j’y suis, mieux je me porte.
    Comme, je le dis toujours, on ne va pas sur un chromebook pour le mettre à jour mais pour l’utiliser. Et ça, ça fait toute la différence !
  • Bigoudi > Les deux versions de Windows 8 sont surement essentiellement parce qu’un processeur x86 et un ARM ne fonctionnent pas de la même façon, les instructions étant différentes. Une tablette à base d’atom ZXXX, utilisera l’architecture x86 et l’interface metro sera présent (ainsi que l’interface classique apparu avec windows 7).
    Et, je le répète, beaucoup de gens n’utiliseront jamais d’ordinateur à leur travail, ils l’utilisent uniquement chez eux en tant que « loisir » et pour cela Android, iOS, et Chrome OS semblent beaucoup mieux adapté pour eux.
  • Yvan dit :  « Et puis je n’ai pas l’impression que les tablettes concurrencent vraiment le marché des notebooks ».
    Yvan…Le marché du netbook s’est effondré depuis l’avènement des tablettes…
  • Il y a peut-être une solution, une deuxième vie pour Chrome OS : Une disponibilité à la Ubuntu et divers Linux…avec SAV payant pour les entreprises…mais gratuité du logiciel…Chrome OS pourrait alors avoir sa petite communauté de quelques %…car lorsque c’est gratuit, cela passe beaucoup mieux (-> Navigateur Chrome) même si je doute de son adoption massive car changer d’OS, cela demande une volonté bien plus importante…

    De plus, curieusement, l’OS n’est pas léger, il a besoin au moins de son double coeur carabiné !  

  • Sinon, je précise que je sais qu’aux USA, Google propose une offre Chromebook aux entreprises….mais il faut prendre le hardware…
  • Ce que tu décris existe depuis le début en fait. Le code source de Chrome OS est disponible à travers Chromium OS et la communauté est libre de l’enrichir et de la recompiler. Celui qui est allé le plus loin dans cette démarche jusqu’à présent est Hexxeh avec Chrome OS Lime: http://chromeos.hexxeh.net/lime.php

    Le canal officiel est évidemment lié au matériel embarquant Chrome OS et l’offre Chromebooks for Business and Education est un package complet matériel + logiciel (Google Apps) avec un support payant.

    Google n’a jamais prétendu que Chrome OS était léger, ni que les Chromebooks étaient des netbooks. C’est la presse et les blogs (googland.fr inclus) qui l’ont présumé. Le système dispose d’un Windows Manager capable de faire beaucoup plus, d’une « built-in security » et j’imagine que le moteur NaCl est loin d’être trivial. Bref, Chrome OS gère autant de complexité que les systèmes actuels.

    Pour revenir au sujet tablette vs. netbook, je soutiens que le déclin des ventes des netbooks n’est pas lié à l’apparition des tablettes. Après 5 ans, beaucoup de marchés rentrent dans une phase de saturation. Quand tu dis que Google aurait dû lancer les Chromebooks à 99€, c’est tout simplement impossible. Même sur le segment des netbooks, cela n’a pas été fait. Le moins cher qu’on puisse trouver dans le neuf est l’Asus X101 sous Meego (système gratuit mais d’ores et déjà mort…).

  • – Je sais qu’existe Chromium mais avec lui, chaqu’un peut faire sa petite cuisine dans son coin…ça tient pas…c’est de l’amateurisme…

    Avec un Chrome OS « commercialisé » à la Ubuntu, l’OS s’offre la force promotionnelle de Google et une garantie de sérieux…

    – Au sujet de l’absence de légèreté de Chrome OS, je la déplore, c’est tout…car cela aurait permis de l’installer sur de toutes petites config. et donc de baisser le prix de l’hardware.  

    – Pour le Chromebook à 99€, c’était une proposition offensive…où le client ne payait que le hardware + Google subventionnant un peu + Pub sur les interfaces sauf si tu payait une toute petite somme par mois ou annuellement, avec notamment l’accès à un cloud plus spacieux….sans oublier au passage que le client n’utiliserait que des services de Google (il y gagne aussi). 

  • – Je sais qu’existe Chromium mais avec lui, chaqu’un peut faire sa petite cuisine dans son coin…ça tient pas…c’est de l’amateurisme…

    Avec un Chrome OS « commercialisé » à la Ubuntu, l’OS s’offre la force promotionnelle de Google et une garantie de sérieux…

    – Au sujet de l’absence de légèreté de Chrome OS, je la déplore, c’est tout…car cela aurait permis de l’installer sur de toutes petites config. et donc de baisser le prix de l’hardware.  

    – Pour le Chromebook à 99€, c’était une proposition offensive…où le client ne payait que le hardware + Google subventionnant un peu + Pub sur les interfaces sauf si tu payait une toute petite somme par mois ou annuellement, avec notamment l’accès à un cloud plus spacieux….sans oublier au passage que le client n’utiliserait que des services de Google (il y gagne aussi).

  • @b6420fef198b9dee71265ed7dfd7f77d:disqus comment ça, googland.fr a présumé que chrome os était pour un format netbook
    Bahhhh, les diagonales des netbooks et leur format pourri, je supporte pas. Si ça avait été un netbook, je n’aurais même pas regardé chrome os !
    Le format à 12 pouces, c’est simplement génial pour mes usages.
    @a32098bb7afa231a85b6230907b8bc2d:disqus subvention + pub ? ah non, surtout pas, s’il y a ça, je fuis !
  • @chrischros34:disqus  Meuh si on l’a dit :). Je lis partout que le Chromebook est trop cher. Mais par rapport à quoi? Aux netbooks? Aux tablettes? Aux PCs de bureau? Aux notebooks?
    @a32098bb7afa231a85b6230907b8bc2d:disqus Je comprends mieux ta comparaison avec Ubuntu mais je ne vois pas l’intérêt qu’aurait Google à fournir des clés USB sous Chrome OS étant donné que Chrome peut s’installer sur la majorité des systèmes. L’idée est plaisante, mais au final, je pense que le principe de Chromium OS est meilleur. Chrome OS Lime a été compilé par un gars. Canonical peut repartir de Chromium OS avec de plus gros moyens pour en faire un nouvel Chrome Ubuntu. Je pense cependant que les mieux placés pour offrir des builds solides de Chromium OS sont les constructeurs, comme Dell le fait pour son netbook Mini. On arrive alors à un modèle où le matériel et le logiciel sont assemblés par le même groupe. Voilà que rentre en jeu Motorola Mobility :)…
  • Pas compliqué, c’est trop cher…. par rapport à ma bourse.
    Ma cuisine acheté (7000 €), mes frais de réparation pour nos deux bagnoles (850 €), mon Galaxy Nexus que je voulais acheter (plus de 500 € nu), finalement ça sera avec une offre opérateur (donc pas plus de 100 € pour moi), si en plus on me rajoute un chromebook à 500 €… A moins que la communauté fasse un don, je vous aimerais éternellement !!! LOL
    Bon, tout ça, ce sont les dépenses de ce mois-ci, et il n’y en aura plus aucune de l’année !!!!!!!
  • @b6420fef198b9dee71265ed7dfd7f77d:disqus Il faut un système unifié de la main de Google…c’est pour cela que Chromium n’est pas la solution…En fait, je préconise que Google fasse comme Canonical mais avec Chrome OS pas avec Chromium. Et pas besoin de clé USB…
    De toute façon, je pense qu’il s’agit de la seule solution possible, si Google souhaite conserver Google OS.

    @chrischros34:disqus Pourquoi ne pas avoir acheté une cuisine IKEA forcément moins chère et tendance ? 

  • Car quand on part de zéro et qu’on a des murs à la con, qu’il faut donc tout faire refaire (plomberie, électricité, électroménager), ça coûte forcément plus cher ! ma cuisine vient effectivement de chez Ikea.
  • Je vois…donc ce ne sont pas les meubles de chez IKEA qui t’ont coûté le plus mais l’électroménager et la main d’oeuvre…Lorsque tu as mis 7000€, j’ai pensé à un achat dans une des divers enseignes de cuisine où ils prennent les mesures à domicile et te font le plan mais ils te plument…
    Moi aussi je suis sur un projet cuisine qui part quasiment de zéro et que j’espère concrétiser prochainement…mais c’est complexe… 
  • [début du hors-sujet] Ça fait 3 mois que je suis dessus, et ça va durer encore bien deux mois ! 4000 € pour le mobilier, le plan sur mesure, l’installation et la livraison, 1500 € pour l’électroménager (j’espère ne pas dépasser), 1000 € pour toute la plomberie, et 1000 € pour toute l’électricité. Oui, tout est à refaire dans cette cuisine toute pourrie [fin du hors-sujet]
  • Ok. Bon courage…Il faut aussi que je me lance sérieusement sur mon projet Cuisine dans les prochains jours…L’hésitation n’a que trop durée…En fait, j’ai perdu bcp de temps…car j’espérais trouver une (bonne) conseillère (gratos) sur la question, s’y connaissant en déco mais hélas pas trouvée dans mon entourage…Je souhaitais que cela soit bien…du tout ou rien…

  • Sinon, le plan tu l’as fait comment ? L’outil de conception d’IKEA n’étant pas compatible Chrome OS ? 🙂 

  • Les prochains netbooks 2012 sous Cedar Trail sont annoncés pour … 350€. Alors voilà… J’attends Chrome OS sous ARM.

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail