Actualités

Quand NaCl se réveillera…

Le 8 décembre dernier, Google a organisé sur son campus un évènement mettant en avant les premiers programmes développés sur la plateforme naissante Native Client. On pouvait notamment y apercevoir le jeu Bastion derrière lequel se cache une petite équipe de 7 personnes. Mais il y avait également M. Yoichi Wada, CEO de Square Enix et Oren Tversky, vice président (en chemise de beau gosse) d’Unity Studios.

Je ne vous présente pas Square Enix, fruit de la fusion des sociétés japonaises Square et Enix à l’origine de jeux à succès tels que Final Fantasy ou Dragon Quest par exemple. Quant à Unity, il s’agit d’un EDI (Environnement de Développement Intégré) qui est à la base de jeux 3D qu’on peut retrouver sur le web, iOS, Android, Wii, PS3, XBox360… Les 2 sociétés semblent prêtes à parier quelques yens et dollars sur le nouveau moteur développé par Google. Vous verrez également dans la vidéo ci-dessous une courte démonstration d’une application de présentation 3D pour industriels.

Je ne peux m’empêcher de contenir mon excitation face à Native Client. Pour rappel, cette technologie promet des applications type desktop mais avec les avantages du web (ubiquité, simplicité de l’achat et du déploiement). L’idée n’est pas nouvelle, Sun avec Java Webstart par exemple avait posé les bases du modèle, enrichi par la suite avec JavaFX. Mais le Java App Store ne verra finalement jamais le jour. A Oracle désormais de faire vivre la Java Virtual Machine.

Si Chrome est aujourd’hui la machine virtuelle faisant tourner les applications NaCl, il faut rappeler qu’une initiative parallèle nommée Portable Native Client est en développement et se base sur LLVM (Low Level Virtual Machine). Cela signifie qu’un programme NaCl peut aujourd’hui atteindre les 200 millions d’utilisateurs de Chrome et continuer à tourner sur toutes les futures architectures matérielles embarquant LLVM.

Vous le sentez le monde du logiciel qui commence à trembler?  :mrgreen:

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

2 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Les éditeurs de jeux doivent aussi sentir la montagne de fric qu’ils peuvent potentiellement se  faire en vendant leurs jeux via NaCl. Le Chrome Webstore est déjà en place et Google Wallet simple à utiliser (j’ai acheté Bastion hier) et demain Chrome pourra communiquer nativement avec les manettes de jeux. 

    J’en viens à questionner l’utilité d’Android dans l’équation Google TV. Avoir les 2 plateformes qui cohabitent, c’est toujours ça de pris pour le consommateur, mais si j’étais éditeur de jeux, ma stratégie serait de faire du casual game sur Android (smartphone et tablette) et des grosses productions sur NaCl (ordi et TV).

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail