Jeux concours Web Store

Insync synchronise vos dossiers locaux avec Google Docs, à la sauce Dropbox / invitations à gagner

Vous avez peut-être entendu parler d’Insync, un service de synchronisation de vos dossiers locaux avec Google Docs. A l’heure actuelle, la synchronisation des fichiers locaux sur Google Docs posent encore de nombreux problèmes, car tout est bien loin d’être parfait.

Insync avait été lancé en septembre 2010 en beta privée, une très bonne nouvelle, si ce n’est que la synchronisation, qui est quand même la fonctionnalité la plus importante de ce service, ne fonctionnait pas. A l’époque, je m’étais inscrit au service pour tester, je n’avais rien reçu et pensais même qu’ils m’avaient oublié.

Heureuse surprise de constater que je viens de recevoir une invitation, me permettant ainsi de tester le service. Superbe, sauf que je n’en ai plus vraiment besoin, étant donné qu’un logiciel doit être installé pour créer automatiquement le fameux dossier « Google Docs ». Il suffit alors de téléverser vos fichiers sur ce dossier et la synchronisation se fait automatiquement. Et cette installation ne peut se faire que sur OSX et Windows. Vous l’avez compris, avec mon chromebook, le logiciel ne peut pas être installé donc ça ne me sert à rien.

La synchronisation se fait en liant Insync à notre adresse Gmail. Le service demande alors l’accès à différentes données de votre compte, Google Docs forcément, mais aussi les Contacts. Là, j’ai du mal à comprendre pourquoi ?

Sur l’espace web d’Insync, j’ai la possibilité d’adresser des invitations pour utiliser ce service. Les premiers à poster un commentaire pour me demander une invitation seront servis. Je réserve quand même mon offre en vous disant que je ne promets rien, je n’ai pas encore testé l’envoi d’invitations, je ne sais donc pas si ça fonctionne correctement et surtout, je ne sais pas combien d’invitations je peux envoyer.

Pour en savoir plus, vous pouvez allez sur le blog officiel (non mis à jour depuis un an !), ainsi que sur l’espace web. D’ailleurs, en me rendant sur la page sans être connecté, j’ai l’impression que la demande d’invitation est très rapide, donc mon offre n’est pas forcément intéressante.

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

28 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Je m’étais également inscrit à ce service et je viens de recevoir l’invitation. Ce qui est étrange, c’est que je ne trouve plus insynchq.com sur Google Apps marketplace depuis un bon moment. J’avais l’impression qu’il avait été retiré par Google. Je me demande donc si on peut faire confiance à ce service.

    Est-ce que quelqu’un a testé les autres services du même genre: KumoSync, cloudHQ for Dropbox, Bi101, Syncplicity…

  • Bonjour,

    Je suis moi aussi intéressé par cette application.

    Je pense que Google l’a retiré en prévision de l’arrivée de Google Drive.

    Merci d’avance.

  • @32827280a1ec9e470fbf032eba2e752b:disqus , je fais le même constat, lien mort pour le marketplace.Au départ, les invitations étaient surtout réservéees aux comptes google apps.
    @d12430597616b064dc5d74f3899a3650:disqus je crois que quasiment tout le monde l’a testé, moi aussi, j’ai mon compte dropbox, depuis un bon paquet d’années maintenant
  • Merci Christophe Bruguier pour l’invitation, Il est temps maintenant de donner un retour sur Insync.
    Je pense que c’est un bon logiciel façon dropbox mais avec Google Docs. J’ai observé aussi quelques bugs (impossible d’envoyer des fichiers de plus de 2 mo) mais il est quand même bon
  • Bonjour,
    Cherchant des comments sur ce service que j’utilise depuis peu, je suis tombé sur votre blog. Je me demande si c’est en effet sécurisé, car je donne accès à tout mes emails et docs à une compagnie et çà m’inquiète. Sinon, çà marche vraiment bien, et je pourrais m’affranchir de mon service dropbox. Contrairement Baris Hosoglu, j’arrive à synchroniser mes mp3 de plus de 3mo. Je doute qu’ils aient résolus un quelconque problème depuis hier. Est-ce parce que je suis sur google apps ? Peut-être.
  • Bon, après lecture d’un autre blog, je lis qu’ils vont monétiser çà sur base de 1Go free sync, puis tu paies. Les tarifs seront moins élevés que dropbox promettent-ils. Mais dans la mesure où dropbox permet déjà 2go( et + si on fait quelques trucs) de base, bin… La plupart des gens utilisent le service gratuit de base de toute fàçon. Donc finalement insync perd de son intérêt.
  • Bonjour,

    J’ai l’impression qu’il y a plusieurs incompréhensions sur la façon donc fonctionne Insync. 

    Tout d’abord, il ne s’agit pas d’un service à la Dropbox puisque les fichiers ne sont pas stockés chez Insync. Tous vos fichiers sont soit chez Google, soit sur votre disque dur. Insync se contente de lier les deux, d’écrire une liste d’événements et de simplifier le partage.  Sachant cela, on comprend mieux pourquoi ils ont abandonné la version payante puisque pour eux, ils ne gèrent qu’une base de données et c’est tout. Aucun frais d’hébergement pour les fichiers et la bande passante. Je pense qu’ils proposeront plus tard une version un peu différente pour les entreprises et que cette fonction sera payante.

    Habitant aux Philippines, je vais essayer de rencontrer le fondateur d’Insync pour me faire
    une idée du sérieux du gars et de son équipe.

    Sinon, c’est aujourd’hui le seul service que je connais qui soit simple, qui fonctionne et qui soit gratuit. Je le conseille vivement à tous les utilisateurs Google Docs / Google Apps. Je l’ai mis en place et avec l’aide de Sugarsync, j’ai accès à mes documents google sur mon ordinateur et mon iphone pour lorsque je suis en déplacement.

    Et c’est bonne solution pour le travail hors-ligne lorsque vous n’êtes pas connecté au net.

    Je viens de publier un article sur cette application (http://www.saas-app.fr/allcat/document/insync-synchronisation-google-docs/).

    Eric

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail