Play Music

Google Music: Démarrage aux Etats-Unis

Le démarrage de Google Music a été officialisé au travers d’une conférence retransmise en direct sur la chaîne Youtube Android. Voici comment s’articule ce nouveau service.

Le démarrage aux Etats-Unis

Etant beta testeur, je ne peux confirmer si l’accès est ouvert aux utilisateurs français. En tout cas, comme illustré ci-dessus, lorsque je m’y connecte, je constate que la mention Beta a disparu du logo et qu’il n’est plus possible d’envoyer d’invitation. Un message d’erreur explicite m’indique que l’installation de l’application Android sur mon Galaxy S n’est pas encore faisable pour mon pays. Quant au nouveau lien SHOP apparu en haut à droite, il redirige vers la section Music de l’Android Market (version web), mais le lien semble mort pour l’instant. Le service est annoncé actif pour les Etats-Unis, donc pour l’instant en France, il semblerait que nous soyons limités à l’upload de musiques.

La gratuité

La version Beta permettait d’uploader sa musique dans le cloud puis de la streamer soit à partir de l’application web soit à partir de l’application Android. La première annonce faite lors de la conférence est que ce service reste gratuit. Google propose un espace de stockage limité à 20000 fichiers, ce qui — soyons honnête — est proportionné pour de la musique légale.

Les partenariats

Il est désormais possible d’acheter de la musique à des tarifs qui n’ont pas été précisés, mais cela devrait tourner autour de 1$ le fichier si on jette un oeil sur ce qui se fait côté iTunes. Les partenariats annoncés réservent une petite surprise car contrairement à ce qu’on a pu lire sur le Net ces derniers jours, Sony s’affiche aux côtés d’EMI et Universal Music. Il y a également une multitude d’autres partenaires moins connus. Il y aurait à ce jour environ 8 millions de titres disponibles.

Les exclusivités

Petite cerise sur le gâteau, certains artistes comme Coldplay ou Shakira vont mettre à disposition gratuitement des morceaux inédits, extraits parfois de futurs albums prévus pour 2012. Google a visiblement réussi à s’entourer de beaucoup de beau monde pour promouvoir le démarrage de Music 🙂 .

L’achat via l’Android Market

Les achats se feront via l’Android Market qui disposera désormais d’une section Music, aux côtés de Books et Movies. Encore une fois, cela ne concerne que les Etats-Unis pour l’instant. La présentation des morceaux et albums est plutôt complète, apparemment faîte par des « geeks de musique » pour reprendre les termes tenus durant la conférence. Il est bien entendu possible d’écouter un extrait avant tout achat qui se concrétise alors par un ajout direct à votre compte Music sur le cloud.

L’algorithme Instant Mix

Les pages sur l’Android Market utilise le même algorithme « Instant Mix » pour proposer des titres susceptibles de nous intéresser. Ce programme dans Music analyse la typologie du son d’un morceau choisi et réalise des mix composés des titres similaires trouvés dans votre bibliothèque. D’après mes tests, cela fonctionne plutôt pas mal donc j’aurais tendance à faire confiance aux propositions du market en partant des musiques que j’aime bien.

La musique gratuite du jour

Il était d’ores et déjà possible dans la Beta d’ajouter à ses playlists une découverte musicale gratuite par jour. Cela se fait via le bouton [Add to my Library] et il y a même un lien READ MORE qui redirige vers un blog dédié au « Music of the day ». Cette fonctionnalité est conservée et permet d’enrichir progressivement sa bibliothèque musicale avec des artistes peu connus.

Le partage via Google+

Attention, là, c’est du lourd! 😯 La fonctionnalité qui m’a le plus bluffé reste l’intégration dans Google+. Elle ne va pas plaire à tout le monde mais je trouve qu’elle a été bien ficelée. Il est possible de partager une musique ou carrément un album acheté sur le market via un post du réseau social et l’intégralité peut être écouté en streaming (via un player intégré au post) par les membres du cercle. Oui, l’intégralité, pas seulement un extrait, même pour les albums! 😎  Voilà ce que j’appelle du partage musical juste. Le partage ne peut se faire qu’à partir d’Android Market, juste après l’achat ou plus tard à partir de Music, et j’imagine qu’il n’est pas possible de le faire vers le cercle Public. Je pense également que les cercles ne peuvent écouter les morceaux qu’une seule fois. Une brillante façon de promouvoir la musique légale.

La musique dans le cloud

Sachez qu’il n’est à aucun moment possible de télécharger une musique de votre bibliothèque. Tout est dans le cloud et reste dans le cloud. La dématérialisation est totale. Il reste toutefois possible dans l’application Android d’épingler des titres afin de pouvoir les écouter en mode déconnecté. Une fonctionnalité similaire n’est pour l’instant pas accessible sur l’application web et rien n’a été mentionné là-dessus.

L’artist hub

Le Google Music Store (intégré dans l’Android Market) accueille également des titres produits pas des musiciens totalement indépendants. A l’instar d’un App Store pour tout développeur d’applications, l’artist hub permet à un artiste de proposer sa musique, de fixer le prix, poster sa bio, etc… Bref, c’est une plateforme de vente de musique ouverte à tout ce qui veulent s’y inscrire (25$ pour créer son artist page). Je vous renvoie à la fin de la vidéo de la conférence pour davantage de détails.

L’interaction avec Youtube

Les clips musicaux postés sur Youtube pourront proposer un lien vers Music Store pour réaliser l’achat du titre.

Les possibilités d’amélioration

Voilà pour l’essentiel. Il manque à mon sens quelques fonctionnalités pour que Google Music soit réellement complet et incontournable:

  1. Des radios, comme on peut en trouver sur Deezer par exemple. Cela reste selon moi un mode de découverte musicale très ancré dans nos habitudes et il serait dommage que Google en prive son service.
  2. Une intégration avec Blogger et Site. Là, c’est un peu plus touchy. Il est aujourd’hui possible dans ces 2 applications d’intégrer très simplement des vidéos de Youtube. Si on est un musicien par exemple, il est possible de se filmer, d’uploader sa vidéo sur Youtube puis d’intégrer cette vidéo sur son blog ou son site. En revanche, impossible de faire de même avec Music pour l’instant. Alors certes il y a l’artist hub, mais ma soeur par exemple est étudiante pianiste et aimerait simplement publier ses enregistrements musicaux sur son site construit avec Google Site.

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

9 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • C’est lassant de voir que google offre un tas de services géniaux et de ne pas pouvoir y accéder en France. Google music, google voice, location de film, achat de ebook, et maintenant achat de musique. C’est triste à dire, mais je comprends que les Français adoptent en masse Aple!
    Concernant ce produit, music store, je trouve navrant que google nous empèche de télécharger la musique que l’on a acheté. Impossible de l’écouter sur un simple lecteur Mp3, impossible de la sauvegarder sur un disque dur. C’est vraiment décevant de la part de Google…
  • Les services proposés par Google sont très prometteurs, et ceux qui sont déjà disponibles sont excellents.
    Maintenant, je partage ton avis, beaucoup trop de limitations à l’heure actuelle. Un exemple, me concernant, j’utilise un chromebook, qui est à la base conçu par Google. Et le comble, c’est qu’il m’est impossible d’uploader mes musiques sur Google Music, puisqu’il faut installer un installateur, ce qui n’est pas possible avec Chrome OS !!!
    Résultat, Google Music est inutilisable pour moi.
  • Vous êtes raleurs quand même !
    http://www.google.com/support/androidmarket/bin/answer.py?hl=en&answer=1701736 .

    Je rappelle aussi que jusqu’à quelques jours Google Music était en phase beta (et que vu le nombre de chromebook, l’uploader n’était pas leur priorité). Il existe désormais sur windows, Mac OS et Linux (.deb et rpm). Peu de groupe propose autant de diversité…

    Pour Google voice, google l’avait annoncé pour 2012 en france, et le reste viendra surement prochainement si c’est concluant au USA

  • Ah ben on n’est pas francais pour rien :). Concernant l’uploader pour Chrome OS, c’est effectivement un manque, mais j’imagine que tous les mp3 que tu as pu télécharger Christophe sont sur ton bon vieux PC Windows :p.

    Google Music sera utilisable pour toi quand tu pourras acheter en ligne.

  • Oh, ça va toi !!!! lol
    Effectivement, je vois qu’on peut télécharger sur son ordinateur, mais seulement une par une (ouch, un peu compliqué).
    Mais pour uploader, je peux toujours courir, c’est pas encore sorti !
  • Le fait est que Google Voice et les divers stores ne sont pas simples à déployer internationalement, compte tenu des divers lois des les différentes juridictions et les partenariats à mettre en place pour le contenu.

    Quant aux téléchargement impossible, j’ai envie de dire que cela ne favorise pas le piratage. Si tu veux de la musique « physique » tu peux toujouts acheter les CD :). Enfin, si tu trouves que c’est un frein pour partager ta musique avec tes amis ou ta famille, rien ne t’empêche de créer un compte Google Jeremy-et-ses-amis et de partager le mot de passe avec tes amis. Ils pourront tous écouter.

  • Ah oui, dis-donc, je n’avais pas vu qu’on pouvait télécharger la musique gratuite ou achetée. En revanche, il me semble que c’est bel et bien impossible de télécharger la musique qu’on a uploadé ( Ha! Une bonne façon de blanchir tous nos mp3 piratés 😀 )
  • Ah ben, ça c’est clair qu’ils ne vont pas te faciliter la tâche pour télécharger en masse :).

    Tu ne peux pas uploader et tu ne veux pas acheter… Ben… Je crois que tu peux oublier Google Music :D!

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail