Chrome

Chrome dépasse les 20 % de parts de marché en juin

Chrome continue son ascension. En même temps, est-ce une surprise ? Chaque mois, des outils d’analyse mesurent tout un tas de caractéristiques sur la navigation des internautes, l’OS utilisé, le type de navigateur, le pays d’origine, et tout un tas d’autres choses dont on se fout un peu en fait. Ces données permettent d’avoir un aperçu intéressant, puisqu’il se base sur une énorme base de données, mais pas toujours fiable, donc toujours à prendre avec des pincettes. StatCounter continue donc avec son habitude « mensuelle », et constate qu’en juin, Chrome vient de franchir la barre des 20 % de parts de marché.

Souvenez-vous le mois dernier, j’estimai que Chrome pourrait peut-être dépasser Firefox d’ici la fin de l’année. Avec cette progression constante et presque fulgurante, c’est à se demander si cela ne pourrait pas se produire avant ?

Pour entrer un peu plus dans les détails, notons que Internet Explorer chute à 44 %, Firefox reste en 2ème position à 28 %, Chrome se retrouve propulsé à 20,7 %. Les autres, nous en parlerons pas, ils se contentent de se partager les miettes…

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

5 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Je pense aussi que chrome peut dépasser firefox, en tout cas ce qu’il y a de sur c’est que chrome va continuer de grapiller des parts de marché à IE et firefox !
  • IE sera toujours Nº1 car on se dirige vers un nouveau morcellement du marché des navigateurs avec l’arrivée, via de grands noms du net, d’une nouvelle vague : Navigateur de Facebook, de Baidu (le Google chinois)…
  • Non seulement le navigateur Facebook est une rumeur totalement non fondée, et si cette rumeur s’avérait réellement vrai, Facebook est très loin d’avoir la R&D de Google en terme d’efficacité, de performance et de capacité de satisfaction d’utilisateurs. Sans vouloir prendre de parti pris, c’est vraiment flagrant comme différence.

    Par ailleurs, les navigateurs qui prennent le social comme base développement se sont terminés en bide total. Ce que prépare Google avec Chrome dépasse de très loin ce fait Microsoft. Voir WebRTC, voir Google Native Client, voir l’intégration de WebGL (que Microsoft ne souhaite surtout ne pas voir se développer). C’est ici qu’on voit la différence avec un Microsoft qui anticipe une concurrence avec Google sur Office 365 dans un secteur qu’il ne maîtrise pas assez. Finalement, Office 365 profite finalement bien plus à Google qu’à Microsoft car cette solution joue le jeu de Chrome OS. Cela ne fait que confirmer que la solution cloud de Google est sur la bonne voie et que Microsoft suit bêtement son principal concurrent … Notabene: Google a grandement salué l’arrivé d’IE9 en félicitant réellement Microsoft. Ce n’est pas uniquement pour faire de la com’, c’est réellement profitable à Google, indirectement. L’indirect c’est ce que c’est faire Google.

    Voir également l’intégration massive avec Google + avec Hangouts qui met aisément à mal Skype (et donc un investivement à plusieurs milliards caduques). .malgré les rumeurs d’un Facebook qui embarquerait Skype (qui nécessitera très certainement d’un plugin) à l’inverse de Google hangouts qui profitera d’une intégration native avec Chrome 13 (et donc Chromebook). WebRTC étant un projet de Google open source: https://sites.google.com/site/webrtc/ . Si Facebook récupère ce projet opensource pour adopter sa solution Skype au sein de Facebook en partenariat avec Microsoft, Facebook jouera le jeu de Google en adoptant WebRTC en masse et en donnant toujours plus de crédibilité à Chrome OS.

    Le Chromebook / Chromebox / Chrome-autrechose a une avance non négligeable sur ce que fait la concurrence au niveau web only. La ou un Microsoft s’aventure sur le terrain d’un Google qui en a fait son coeur de métier depuis déjà très longtemps…

    – Office 365 est une aubaine pour Google car il confirme la solution Chrome OS.
    – Les 20% de PDM sont une aubaine pour Google car il grappille IE et (malheureusement) Firefox, ce qui en terme de stratégie des codecs vidéos & audio libres (Webm, Vorbis) ne fait que confirmer que les solutions Google sont prêtes à s’imposer (via Youtube qui gère Webm ou autre).
    – La chutte de IE est une aubaine pour Google (IE9 nécessite un OS autre que XP toujours majoritaire en entreprise & public).
    – La fragmentation Windows est trop violente pour uniformiser d’un coup toutes les innovations Microsoft.

    La seule consolation que peut avoir Microsoft, c’est avec Windows 8, à la condition que cette solution s’adopte véritablement en masse malgré la non cohérence de l’UI présentée dans toutes les vidéos montrées jusqu’ici.

    Microsoft restera toujours le concurrent de Google, et inversement, mais Microsoft en adoptant Office 365 ne fait que donner raison aux solutions Google qui sont déjà en place depuis de précieuses années avec une avance en terme de serveur et de gestion de parc informatique réellement loin devant n’importe quelle autre entreprise à ce jour porté sur le cloud (avec Amazon).

    Avec Chrome et donc avec Chrome OS, Google est en train de faire un coup de poker que personne n’a prévu, Le secteur des navigateurs est vraiment stratégique, bien au dela de leur utilisation individuelle. Celui qui gagne la guerre des navigateurs est en mesure d’imposer les codecs vidéos de demain sur le web donc H264 (Apple, Microsoft) vs Webm (Google, Mozilla, Opera). Si l’adoption de Webm se fait réellement, ça peut par exemple remettre complètement en péril les solutions de Microsoft et d’Apple sur les technologiques natives adoptées sur iOS, OSX, Windows Phone 7 ainsi que le prochain Windows 8. Deux entreprises qui ne souhaitent pas voir des solutions libres s’imposer.

    Que Chrome gagne des parts de marché de manière insultante est loin d’être négligeable, c’est réellement stratégique et déterminant les technologies de demain sur quasiment tous les marchés actuels qui touchent aux multimédias, donc les Google TV ou autres possibles iTV qu’Apple pourrait sortir.

    Encore une fois, Google joue au jeu de Go la ou les autres semblent jouer aux jeux d’echec ..

  • Pour qu’Internet Explorer reste n°1, c’est simple, Microsoft doit le rendre meilleur que Chrome, Firefox, Opera ou Safari. Et il en est capable. Cela dit, il faut qu’il accélère le rythme et simplifie la procédure de mise à jour.

    Et puis, Microsoft se retrouvera peut-être un peu bloqué s’il veut intégrer fortement IE10 à Windows 8 sans s’attirer les problèmes judiciaires.

    Au fait, peut-on reprocher à Google d’imposer un navigateur via Chrome OS? 🙂

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail