Chrome OS

[Opinion] Qu’on aime ou pas Chrome OS, ça ne vous laissera pas indifférent !

Cela fait désormais 8 mois que j’alimente ce blog avec passion, avec un intérêt réel, comme un doux rêve d’enfant. J’ai toujours été convaincu par ce projet porté par Google de lancer un système d’exploitation différent par sa simplicité, qui ne laisse pas de côté les personnes qui ne savent pas ou ne veulent pas s’intéresser aux aspects techniques de l’informatique. Un système d’exploitation qui pense l’informatique d’une façon radicalement différente, qui s’appuie sur une idée visionnaire que tout peut être stocké dans les « nuages », pour un accès immédiat où que vous puissiez être. Je sais que cet avis n’est pas partagé par tout le monde, et pensant qu’il faut éviter de regarder les choses avec des oeillères, je voulais vous parler de deux articles que j’ai pu lire sur le web (ces deux articles sont cités en bas d’article), qui démontent Chrome OS, sous fond de pensées un peu trop éthiques…

Un peu trop « éthique« , le mot est lancé et je vais me faire huer, sans aucun doute. C’est pas bien grave, il faut savoir être réaliste.

Ne soyons pas naïf, bien sur que Google a clairement des intentions mercantiles, mais dans une société mondialisée où la recherche du profit devient la « maître-attitude », comment pourrait-on le reprocher ? Les internautes auront à faire un choix. Pour Chrome OS, cela sera un choix de simplicité et un choix économique, Chrome OS ne coûtant strictement rien à l’usager. La contre-partie, on la connait TOUS, sans exception. On ne paie rien, mais Google héberge nos données, la politique de confidentialité de ces données n’étant pas toujours très claire.

Ce que j’ai envie de dire, c’est que dans tous les autres domaines, nous n’avons justement pas la possibilité de faire ce choix. Prenez Windows, le système d’exploitation universel par excellence. L’utilisateur lambda ne comprend rien, et pourtant, il la paye sa licence.
Vous allez sur un site de commerce, c’est la même chose. Tiens, aujourd’hui, je suis allé sur Amazon. Toutes les pages que j’ai visitées avaient un lien avec les produits que j’ai pu commander la semaine précédente. Et ce constat, on le fait pour n’importe quel site de vente en ligne. Je passerai l’exemple de Facebook, même le grand public commence à se rendre compte qu’il y a réellement danger.

Alors oui, il y a des alternatives complètement libres, les Linux et autres systèmes que seuls les plus avertis utiliseront. Je ne suis pas un spécialiste en informatique, mais je m’y intéresse. J’ai franchi le pas quelques fois avec Linux, en installant les x distributions disponibles, j’ai testé également Open Office. A chaque fois, je suis revenu en arrière. Manque d’ergonomie, incompatibilité logicielle… Oui, je sais, il y a toujours une alternative dans le libre, mais encore faut-il prendre le temps de la chercher puis de savoir l’utiliser. Beaucoup n’ont pas ce temps à consacrer.

Le message que je veux transmettre aujourd’hui est très simple.

Il n’y aura pas que des naïfs qui utiliseront Chrome OS, de la même façon, la connaissance de tous les paramètres ne se fera pas toujours de façon très éclairée, mais nous aurons au moins la certitude d’utiliser un système qui nous permet d’accéder simplement, rapidement et efficacement à l’information. C’est cette raison qui m’amène à dire que OUI, je serai un inconditionnel de Chrome OS.

Vos réactions sont les bienvenues…

Source: Je tiens à préciser que je suis un inconditionnel de Framablog notamment, et je pense que le point de vue du rédacteur est complètement respectable et les interrogations peuvent être fondées. A nous de savoir protéger nos données en les sauvegardant en lieu sur.

L’article de Framablog: Google Chromebook ou le choix volontaire du confortable totalitarisme numérique

L’article de Frédéric Bezies: ChromeOS : une prison dorée à base de logiciels libres ?

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

5 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Framablog a quand même pas tord, bien sur que si l’on adopte Chrome OS toutes nos infos seront détenu par google et ils en feront ce qu’ils veulent. Cependant, c’est déjà plus ou moins le cas, chrome os reprend juste les google apps existantes depuis des années.
    Quel que soit la société, le site internet etc nos informations personnel se trouve sur internet.. Si l’on tient à ses données personnel, il ne faut tout simplement pas allé sur internet.

    Bien sur qu’il y a une certaine insécurité avec le cloud, on est pas à l’abri d’un problème technique, d’une erreur humaine (comme en a eut google ces derniers temps).
    Apres faut pas mettre n’importe quoi sur google document par exemple ! Faut pas créer un fichier avec tout ses mots de passe !

    Frédéric Bezies se plains du manque d’ergonomie de Chrome OS.. regler l’heure en passant par la molette etc etc.. Mais sur windows sa se passe comment pour faire des réglages système ?
    Cliquer sur démarrer, aller dans le panneau de config, puis un menu, puis un sous menu, un sous sous menu….. C’est la galère Windows pour régler.. Enfin bref je le trouve de mauvaise foi quand même ^^

    Enfin bon, ils exagèrent beaucoup quand même, si l’on tient tant que sa à ces données, il ne faut pas surfer sur internet. ^^

  • Tu constateras que je ne conteste pas les avis donnés sur ces deux blogs. Je dis juste qu’il y aura des personnes qui feront un choix éclairé, en ayant conscience des limitations du système. Malgré tout, j’adhère. Et c’est un choix ! lol
  • Ce qui me tue avec la parano des informations personnelles c’est l’incroyable inflation égotique que cela représente… je veux dire, je ne suis qu’un grain de poussière pour Google (Dieu si vous préférez), qu’est-ce qu’il en a a foutre de mes données si ce n’est pour davantage cibler mes publicités et mon usage de l’internet ?

    Il ne tient qu’à moi ensuite de garder la tête claire et ne pas succomber aux propositions mercantiles, c’est pas plus difficile que de voir des pubs pour McDo à longueur de journée et continuer à avoir une alimentation saine et équilibrée.

    Nous ne vivons pas (encore) dans un pays qui censure trop Internet. Luttons certes pour que cela n’arrive jamais. Mais franchement, quelqu’un qui n’a rien à se reprocher sur son utilisation du web (pas d’échanges ou de téléchargements douteux) n’a pas grand chose à craindre, si il respecte quelques mesures de sécurité élémentaires évidemment.

    Voilà c’était mes 2 centimes pour prolonger la conversation. 😉

  • Oh Damien, ça faisait un moment que je ne t’avais pas vu.
    La protection des données et le début de ton commentaire, j’adore !
    C’est exactement ce que je me disais… Si Google utilise les données que j’ai stockées dans mon Google Docs, ça pourrait révolutionner la face du monde et peut-être provoquer une explosion nucléaire… sait-on jamais !

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail