Chrome OS

Google Chrome OS pour chromebooks, examen complet

Je n’ai pas pour habitude de copier l’intégralité d’un article trouvé dans mes nombreuses sources. Je vais donc faire une exception. Etant donné que Chrome OS est un système d’exploitation nouveau et pas réellement accessible en France, je me permets la traduction intégrale de l’excellent article de Peter pour le blog http://chromestory.com (je vous préviens, il y a de grandes chances qu’il y ait pas mal de coquilles, le but pour moi est simplement de se faire une idée du contenu). Vous le verrez, c’est pas toujours grammaticalement très correct !  😉

Chrome OS est un système d’exploitation dans les nuages développé par Google. En termes simples, c’est juste le navigateur Chrome qui tourne au-dessus d’un Linux avec des fonctionnalités spécifiques, telles le cloud computing.

Le projet a d’abord été annoncé par Google en 2009. En Décembre 2010, Google a lancé un programme pilote dans lequel le prototype Cr-48 a été distribué aux candidats inscrits.

Google fait valoir dans sa blog en Juillet 2009, que « rapidité, simplicité et sécurité » sont les aspects clés de Google Chrome OS. En terme de vitesse, le système d’exploitation démarre en quelques secondes. La simplicité est réalisée par une interface utilisateur minimale. L’architecture du système est entièrement revue afin que « les utilisateurs n’ont pas à faire face à des virus, des logiciels malveillants et les mises à jour de sécurité ».

J’ai été l’un des heureux propriétaires du Cr-48 qui ont été de partager mon expérience avec le Cr-48, Chrome OS et l’idée même de la vie dans le nuage dans mon blog Cloud High Club. Dans cet article, je vais faire un résumé complet de mes réflexions sur le système d’exploitation Chrome OS après l’avoir utilisé quotidiennement pendant des mois.

Premières impressions

Chrome OS ne ressemble pas aux systèmes d’exploitation. Une fois que vous vous êtes connecté, ce qui apparaît en face de vous n’est pas un ordinateur de bureau avec des icônes et des dossiers. La seule chose que vous pourriez trouver est un navigateur, le navigateur Chrome.

L’intention de Google est claire. Si la plupart des utilisateurs de nos jours passent le plus clair du temps dans les services web comme Facebook, Twitter, YouTube et Gmail, pourquoi s’embêter à mettre les utilisateurs d’un ordinateur de bureau avant de surfer sur Internet ? Pourquoi ne pourraient-ils accéder simplement au navigateur ?

Et je l’apprécie. Vous utilisez Google Chrome OS très facilement, de la même façon que pour le navigateur Chrome. Toutes les applications web installées sont répertoriées dans la page d’accueil. Les favoris, les sites régulièrement visités et les onglets fermés récemment sont également affichés sur la même page, de sorte que pour la plupart du temps, je n’ai pas à taper d’adresse dans l’URL.

Dans Chrome OS, les applications ne sont pas un ensemble de fichiers exécutables + bibliothèques dynamiques + drivers. Elles sont tout simplement des pages Web. Vous découvrez les applications web de Google Search ou dédiée Chrome Web Store et vous cliquez sur « Installer ».

Contrairement aux systèmes d’exploitation traditionnels, l’installation d’applications ne met pas beaucoup de fichiers sur votre disque dur. Il n’y a pas de modification du registre. Vos applications et les paramètres utilisateur de celles-ci sont tous stockés en ligne, ne laissant aucune trace sur votre ordinateur.

Les nouveaux utilisateurs peuvent avoir besoin de temps pour s’y habituer, mais d’autre part il contribue à faire ce que Google appelle « l’expérience mène partout », car là où vous ouvrez un navigateur Chrome, les applications et les mêmes réglages sont là.

Comment fonctionne le paramétrage, où se trouve le panneau de contrôle et les préférences système que nous pourrions trouver dans Windows ou Mac OS ? Eh bien Chrome OS est conçu pour la simplicité. Vous ne serez pas en mesure d’ajuster la taille du cache du système ou régler votre pare-feu personnel. Vous pouvez, toutefois, modifier un nombre limité de paramètres comme la taille de la police de thème et d’accueil, qui sont essentiellement les mêmes paramètres que dans le navigateur Chrome.

Pour le stockage de fichiers, le Cr-48 a un SSD de 16 Go, plutôt petit en taille. Encore une fois, puisque ce système d’exploitation est basé sur le cloud computing, vous êtes attendus pour stocker vos fichiers en ligne dans Google Docs, Dropbox, SugarSync ou similaires. Idem pour la musique (par exemple Google Music, Grooveshark), vidéo (YouTube, Hulu) et photos (par exemple, Picasa, Flickr).

Bien que Chrome OS n’a pas fermé la porte pour le stockage local. Il a un gestionnaire de fichiers dans lequel vous pouvez effectuer des actions communes de gestion de fichiers, comme renommer et supprimer des fichiers, ou encore la création de dossiers.

Performance

Google annonce sur sa page d’accueil officielle que les chromebooks démarrent en seulement 8 secondes. Mon expérience avec le Cr-48 est à peu près la même après la saisie de l’identifiant et du mot de passe.

Ne pas oublier que le Cr-48 est un ordinateur portable avec les spécifications de bas de gamme seulement (Intel Atom N455 CPU 1.66GHz avec 512 Ko de cache et 2 Go de RAM). Démarrer sur le même ordinateur avec Windows prend probablement 1 minute ou plus.

L’exécution d’applications web sur le Cr-48 est un peu lent, habituellement les choses vont assez bien si vous avez un à deux onglets ouverts. Lorsque le nombre d’onglets ouverts augmentent, le système devient lent et un peu paresseux. Ceci est particulièrement évident si de grosses applications web tels que YouTube sont ouvertes ou quand un certain nombre d’extensions sont activées.

En parlant de YouTube, les vidéos en résolution 360p passent bien. Pour la résolution 480p, c’est tout à fait acceptable. N’essayer pas de visionner des vidéos de plus haute résolution. J’ai aussi testé la version HTML5 de YouTube, les choses sont un peu mieux, même si le résultat n’est pas tout à fait satisfaisant.

Netflix est un peu différent. Il utilise la technologie Silverlight de Microsoft. Actuellement, il n’est pas pris en charge par Google Chrome OS, mais Netflix annonce qu’il sera disponible le 15 juin prochain avec le lancement officiel des chromebooks.

Stabilité

Google dispose de trois canaux pour libérer le Chrome OS, développeur, beta et stable. Le canal développeur où vous pouvez trouver la dernière version avec des fonctionnalités en cours de construction est assez instable. J’ai suivi la voie beta depuis que j’ai eu le Cr-48 et il y a rarement des problèmes de stabilité.

Le navigateur Chrome OS est toujours mis à jour dès qu’une nouvelle version du navigateur Chrome est sorti. Donc, s’il ya un problème avec le navigateur Chrome, vous pouvez le trouver également dans Chrome OS. Il y a des plantages occasionnels lors du chargement de pages, mais NON il n’y a pas d’écran bleu ou un redémarrage forcé de ce que j’ai pu voir.

Facilité d’utilisation

Chrome OS est bien conçu pour rendre l’expérience utilisateur unique. Cependant, vous devez ajuster vos habitudes. Les touches de fonction familiers (F1 à F12) sont remplacées par la navigation et les contrôles de luminosité. De nombreuses marques de portables ont déjà affecté ces contrôles pour les touches de fonction (c’est à dire qu’ils co-existent). Google est allé plus loin au niveau de la conception avec le remplacement des touches de verrouillage des majuscules par la recherche. Lorsque vous appuyez sur la touche de recherche, un nouvel onglet s’ouvre pour taper les mots à rechercher. Je me sens à l’aise avec cela, mais si vous n’aimez pas, vous pouvez allez dans les réglages pour rétablir le verrouillage des majuscules.

Chrome OS vs autres systèmes d’exploitation

J’ai utilisé Windows pendant plus de 20 ans (débuté avec Windows 3.0). Bien que depuis 5 ans, j’ai remplacé tous les ordinateurs à la maison avec les Mac (sauf un netbook Linux), c’est encore le système que j’utilise au bureau (merci à mon patron). Je suis aussi un utilisateur fréquent de Linux, le plus important étant Ubuntu.

Je peux rassurer « les utilisateurs d’Internet commun », vous allez adorer ce système d’exploitation, puisque c’est le système le plus simple que j’ai jamais vu qui vous amène à l’Internet. C’est beaucoup mieux que tous les autres systèmes que je viens de mentionner ci-dessus. Mais si vous réservez l’achat de votre chromebook à d’autres usages qu’Internet, lisez la suite de mon article jusqu’au bout car j’ai quelques regrets.

Vitesse

Chrome OS surpasse tous les autres systèmes en terme de vitesse. Chrome OS est vraiment très rapide. Aucun des Mac, Linux ou Windows peut rivaliser avec Chrome OS à cet égard. J’ai eu l’expérience de l’utilisation de la dernière génération de Macbook Air qui gère le système d’exploitation Mac sur le SSD. Le démarrage a été plus rapide que 30 secondes, mais ne peut pas comparer avec les 8 secondes de Chrome OS. La vitesse de l’éclair de Chrome OS en fait un outil parfait pour effectuer une recherche rapide sur Google ou lire ses emails.

Système de protection

Une autre caractéristique que j’aime chez Chrome OS est la protection intégrée contre les défauts du système. Dans les systèmes traditionnels, si vous bousiller les réglages du système, vous pourriez être coincés dans des cycles de redémarrage incessants avec beaucoup de messages d’erreur (rappelez-vous le mode sans échec de Windows ou de l’erreur du système 4-langue de Mac OS). Chrome OS est différent. Les applications que vous installez et réglages que vous effectuez n’affectent pas le noyau du système. Il n’y a aucun moyen de corrompre le système. Et puisque le système est mise à jour automatiquement à chaque démarrage, les bugs sont corrigés dès que possible.

Synchronisation

Le troisième avantage de Chrome OS est que les données utilisateur et les paramètres sont stockés en ligne et accessibles n’importe où. Une fois que vous avez apporté des changements (par exemple, l’installation d’une nouvelle application web par Chrome Web Store a changé la taille de police par défaut ou ajouter un nouveau signet, etc), ils sont synchronisés avec le serveur de Google. La prochaine fois que vous allumez votre Chromebook ou tout autre navigateur Chrome en ayant activé la synchronisation, les applications et les mêmes réglages sont là. D’autres systèmes d’exploitation traditionnels n’ont pas ce type d’avantages.

La facilité d’utilisation

Chrome OS est en fait un navigateur web. L’interface utilisateur est intuitive, il n’y a pas beaucoup à apprendre. Tous ceux qui sont familiers avec la navigation sur le web n’auront aucun problème pour apprivoiser Chrome OS.

Web Apps

Et avec les applications web, vous n’avez pas à vous soucier de l’espace disque disponible, des pilotes et des paramètres. L’installation des applications se fait en quelques clics dans Chrome Web Store.

Il ya des milliers d’applications web dans la boutique Web. Merci à HTML5, peut-être le langage le plus simple de codage dans le monde. Je prévois une croissance rapide des applications Web cette année lorsque les chromebooks seront officiellement sur le marché et pour les années à venir.

Variété des Apps

La dépendance des applications web pourrait être signe pour Chrome OS de succès ou d’échec. Cela nous amène à le premier inconvénient de Chrome OS que je veux partager avec vous. En dépit de la grande collection d’applications web, il ya encore des coins que le web ne peut pas atteindre.

Je suis chef de projet dans l’industrie de l’architecture. Pour autant, je ne pouvais pas lire facilement des dessins CAD via le web jusqu’à ce que Autodesk AutoCAD publie son application l’année dernière. Mais tous n’ont pas la même chance que moi. Par exemple, pour une application PC ou smartphone, les programmeurs peuvent coder en ligne avec l’éditeur de texte, mais il n’y a aucun moyen de tester l’exécution de leur création. Les designers graphiques se trouveront les mains liées parce que toutes les images disponibles de traitement des applications web sont tout simplement « trop primitives ».

Vous comprenez maintenant pourquoi j’ai mis en garde les utilisateurs d’ordinateurs communs. Si vous faites partis des utilisateurs ayant des besoins spécifiques avec des applications lourdes, assurez-vous qu’il y ait une alternative web.

Compatibilité logicielle et matérielle

Bonne nouvelle, Chrome OS est livré avec le support du Flash. La plupart des canaux vidéo en ligne sont regardables, la plupart des jeux Flash sont jouables et la plupart des annonces basées sur Flash sont visibles.

Contrairement à Flash, Java n’est pas supporté par Chrome OS. Cela posait problème pour le téléchargement de certains fichiers, j’ai dû passer de mon Cr-48 à mon Macbook. Sur certains points, Google est têtu comme Apple, tout comme Flash étant interdits sur tous les iDevices, Java ne trouve pas sa place dans Chrome OS et Google ne semble pas vouloir changer la donne. Google résonne désormais avec le HTML5, qui est la technologie la plus fiable, alors pourquoi utiliser Java ?

Pour les applications web, tant qu’ils sont construits sur la norme HTML5, Chrome OS pourrait y faire face. Malheureusement, il existe des sites Web qui ne fonctionnent que dans Internet Explorer. Dans Mac ou Linux, vous pouvez utiliser IEs4Linux ou ies4osx pour installer IE, mais avec Chrome comme navigateur propriétaire, cela peut donc poser problème.

Il ya un gros point d’interrogation sur la compatibilité matérielle Chrome OS. A chaque fois qu’une carte SD est insérée, le gestionnaire de fichiers apparaît automatiquement. Il ya un port USB sur mon Cr-48 où je peux brancher un clavier ou une souris, mais c’est tout. J’ai essayé ma webcam Logitech, elle n’a pas fonctionné. Voulez-vous sauvegarder les données votre iPhone ? Ce n’est pas Appel qui lancera iTunes pour Chrome OS (je doute que ça arrivera un jour, peut-être que de passer à Android serait un meilleur choix). Rappelez-vous, Chrome OS n’est pas un système tout-puissant comme Mac ou Ubuntu. C’est pour les utilisateurs d’Internet seulement.

Dépendant d’Internet

La connexion Internet pour Chrome OS est indispensable. Quand j’ai pris le Cr-48 en Europe pour deux semaines plus tôt cette année, j’ai réalisé combien Chrome OS était inutile lorsque Internet n’est pas disponible.

Actuellement, très peu d’applications web ont un mode déconnecté. Je suis heureux de constater que Read It Later, le service de prise de note et enregistrement de contenus que j’utilise fréquemment, peut me montrer mes notes même si je suis au milieu de nulle part. Mais même si je veux, je ne peux pas pré télécharger mes mails pour les lire plus tard, modifier mes diapositives de présentation, quand je suis à bord d’un avion pour Las Vegas, ou écouter des chansons stockées sur Google Music.

Personnalisation

Nous aimons nos gadgets, et nous les aimons encore plus si ils sont uniques. C’est pourquoi beaucoup de personnes personnalisent leur ordinateur avec des stickers.

Vous seriez déçu par la façon dont vous pouvez personnaliser votre fond d’écran sur les chromebook, les possibilités étant limitées. D’une part, il ya des milliers de thèmes avec différentes couleurs et fonds d’écran de Chrome. D’autre part, si aucun de ces thèmes vous attire, vous ne pouvez pas charger des fichiers image comme fond d’écran local. Vous devez le faire indirectement, par exemple, en utilisant la page de démarrage personnalisée. La même chose s’applique aux sons du système et aux icônes.

Pour rendre OS Chrome meilleur …?

Si on me demandait de recommander des améliorations à Chrome OS, voici une liste des domaines cruciaux que j’aimerai voir évoluer :

  1. Une meilleure gestion en mode local (soit moins dépendant d’Internet)
  2. Plus de plugins (par exemple, Netflix et Java)
  3. Une personnalisation améliorée

Je suis persuadé que Google devrait être bien conscient de ces problèmes. Il ya eu des voix de différents canaux (blogs, forums de discussion, des groupes de google), demandant des fonctionnalités très attendues. Et Google a réagi rapidement. En 2011, la conférence développeur a annoncé que Google Docs, Calendar and Mail aurait bientôt des fonctionnalités hors ligne. Qui plus est, Netflix et Hulu serait pris en charge.

Je suis davantage préoccupé de savoir dans quel sens ira Chrome OS. Est-ce que Chrome OS pourrait obtenir la même puissance que OS Mac, Linux ou Windows ? Ou devrait-je me contenter de Chrome OS comme un simple système d’exploitation orienté web ? Au début, le but de Google est clair: construire un dispositif spécifiquement pour l’Internet. Ce slogan de xPud, un système d’exploitation de cloud computing, s’intègre parfaitement pour Chrome OS: « le plus court chemin vers le nuage ». À mon avis, Chrome OS est le meilleur pour l’utilisation du web, mais rien d’autre.

En tant qu’utilisateur, je suis très heureux des efforts de Google dans l’amélioration de Chrome OS. Mais si Chrome OS devient peu à peu quelque chose de semblable à un traditionnel système d’exploitation, perdra-t-il sa spécificité ?

Les utilisateurs d’ordinateurs ordinaires peuvent obtenir un netbook agréable à 500 $. Il y a des netbooks même moins cher sous Linux. Ils vous donnent une expérience complète de l’ordinateur. Chrome OS ne devrait pas entrer en concurrence avec d’autres systèmes. Il a son propre marché.

Pensez au marché de l’e-reader, des comprimés IPAD et Android permettent la lecture des e-book, mais il ya des gens qui veulent tout simplement lire des livres. C’est le marché du Kindle et Nook (et ils se vendent très bien).

La plupart des gens se plaignent de l’incapacité de Chrome OS de faire ce qu’ils attendent de faire. Nous avons vu un grand nombre des sujets dans les forums de discussion comme « Google devrait permettre … dans Chrome » et « Windows peut faire …, CROS pourquoi pas ». J’ai parfois eu les mêmes sentiments. J’ai des sentiments mitigés au sujet de Chrome OS. En tant que fan fidèle de produits de Google, je préconise le mode déconnecté pour un meilleur succès. Mais si Chrome OS est déjà un grand « terminal web », pourquoi s’embêter à en faire juste un ordinateur ?

Je suis assez content de mon Cr-48, il est parfait pour la vérification des emails et la lecture des nouvelles tout en restant assis dans le salon. Chrome OS dans son état actuel n’est pas bon pour remplacer les Mac, Linux ou autre Windows.

Donc, mon dernier mot pour Google est, les gars vous devez réfléchir sérieusement sur ce que Chrome OS devrait être. Et mon dernier mot pour les consommateurs est que Chrome OS est idéal pour surfer sur le web.

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

7 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Article très intéressant.. un truc m’intrigue .. Avec les prochains chromebooks qui arrivent, on pourra bien lire du 720p sur youtube tranquillement ??!
  • Ah, c’est pas à moi qu’il faut dire merci, j’ai fait un beau copié collé bien pourri, mais cet article était trop bon pour passer à côté. Encore une fois, désolé pour toutes les fautes de grammaire, j’ai quand même passé 3/4 d’heures dessus !!!
    oh oui, ça ne devrait pas poser de problème, avec une bonne connexion wifi lol
  • Merci bcp pour ce test! très intéressant! je voulais acheté un chromebook prochainement mais l’exécution lent des appli quand ya plusieurs anglet, me géne un peu, en plus les vidéos 480 et 720p ne tourne pas du tout avec chrome me semble gênant… en éspérant que google rectifie tous ça!!! encore merci pour ce test
  • C’est quand même pas une propriété propre à Chrome OS ces difficultés. Avec le même processeur sous Windows ou Linux, tu rencontres la même chose.
    Ce test a été réalisé avec un CR-48 possédant un processeur atom n455, les chromebook prochainement en vente seront avec un n570, légèrement plus à l’aise que le n455 (il y a pas de miracle non plus, ça reste des processeurs atoms), mais la lecture des vidéos flash jusque 720p devrait être possible.

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail