Web Store

Les applications en ligne peuvent-elles détrôner les applications locales ?

Chrome OS a été largement décrié pour une raison simple. Non, définitivement, l’usage d’un netbook fonctionnant sur le modèle cloud ne pourra jamais avoir de succès car les applications en ligne manquent de puissance et ne peuvent donc pas remplacer nos bons mastodontes, tels que les logiciels d’édition de vidéo, les photoshop et consorts…

Sauf que ce procès d’intention manque franchement de finesse, lorsqu’on sait que Chrome OS n’est pas encore sorti et que le Chrome Web Store est très jeune. Google a bien compris l’enjeu, ils mesurent le nécessaire besoin d’attirer les meilleurs développeurs, car disons-le sincèrement, les webapps sont encore dépourvues de fonctionnalités parfois essentielles (que c’est dur de dire ça !).

Pourtant, quelques unes méritent qu’on s’y attarde, et elles remplacent déjà parfaitement certains usages que je pouvais faire de mon PC jusqu’à maintenant.

Au niveau de l’entreprise, c’est également un tournant qu’il ne faudra pas rater, la vidéo que je publie dans l’article met en action la puissance du WebGL pour explorer les images IRM du cerveau. Cela pourrait s’avérer utile dans les applications médicales.

Nous ne prendrons donc pas la boule de Mme Irma, je reste convaincu que Google ne ratera pas la marche.

Source http://www.thechromesource.com

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

3 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Dommage j’aurais bien aimé voir :/ mais c’est vrai que les webapp ne sont pas encore au niveau des logiciels et c’est dommage, il faut que google encourage un maximum les développeurs, plus que pour Android, qui ne devait pas remplacer le pc mais créer une plate forme ultra mobile qui puisse rivaliser avec l’Iphone. Cependant les webapp sont censés pouvoir faire plus … ont ils déja fait un appel aux dev? ou alors un kit de dvlpt webapp? ou même une webapp pour en créer d’autres! (comme le créateur d’app Android)
  • Cyrillev, Google met tout le kit de développement à disposition. Les développeurs vont arriver, c’est une certitude.
    Pour les webapps, beaucoup critiquent en disant qu’elles n’arrivent pas à la cheville des applications locales. Pourtant, je suis convaincu que ça sera bientôt l’inverse. Reste à savoir quand ce bientôt arrivera… ?

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail