Actualités

Android et Chrome OS, la guerre des développeurs ?

Allez, c’est sous un titre tapageur que je publie cet article en réaction à l’article de http://www.developpez.com. Ces derniers relatent effectivement les propos d’un analyste de Bloomberg, un certain Larry Page… Histoire de faire un peu d’humour, celui-là pourrait se mettre à la « page » !!!! Edit: je me suis un peu « plantouiller » !!! c’est Brad Stone et non Larry Page… (je garde Larry Page sinon mon jeu de mot ne tient plus !!! :mrgreen: ) (merci à Olf pour le retour)

Google serait donc « dirigé par des imbéciles » , qui n’ont pas compris qu’il ne fallait pas faire travailler ses développeurs sur deux produits différents, à savoir Android et Chrome OS (on apprend au moins une chose dans son article, c’est qu’il y a bien deux équipes distinctes).
Car vous l’apprendrez en le lisant, Android a largement dépassé Chrome OS en terme de popularité !!!

Je serais tenté de lui écrire pour lui expliquer, au cas où il ne l’aurait pas compris, que ça fait maintenant quelques années qu’Android est sorti alors que Chrome OS ne sortira que dans quelques mois. Non mais sérieusement, vous ne trouvez pas ce genre de comparaison parfaitement débile ?

On apprend enfin que « Google ferait mieux de se débarrasser de Chrome » … non, mais moi, j’ai pas envie de me débarrasser de Chrome-OS.net !!! vous aussi, j’espère 😀

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

6 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Pourquoi se débarrasser de Chrome OS alors que c’est un système radicalement différent d’Android ?… en plus, quand on voit le bruit qu’a fait le facebook phone (qui a été démenti) qui devait justement reposer sur ce même « cloud » que compte exploiter à fond Chrome OS.

    Je ne sait pas si les « speedbooks » sous Chrome OS auront du succès, mais j’en aurais en tout cas toujours la dernière version en live usb pour pouvoir à tout moment aller sur internet en moins de 2 secondes… car ce qui fait la force de Chrome OS, c’est justement le fait de pouvoir aller sur internet rapidement sans avoir à attendre qu’Android ou Windows démarre, pour les gens comme moi qui n’allument leur ordinateur que pour aller sur Internet, si ce n’est pour utiliser rarement quelques logiciels.

  • Pour clarifier les choses, l’article de l’analyste ne parle pas spécifiquement de chrome et d’android, mais de la structure de google, un conglomerat d’équipes disparates et indépendantes les unes des autres, et de la nouvelle organisation de ses équipes pour tenter de les coordonner (réunion hebdo avec les chefs des équipes, clarification des roles des chefs, nomination de page comme ceo)…

    « At this point, though, you’ve got to keep scratching your head. Why do they still have Chrome? », ce sont les propos de Danny Sulivan, éditeur du blog searchengineland… tempérés par la suite du post de Brad Stone.

    « android à dépassé chromeOS en terme de popularité » Je n’ai vu marqué ça nul part dans l’article source. Il est par contre indiqué qu’il est plus simple de développer pour la catégorie d’appareil la plus en vue (« Some things give you an easier way out of the door because you are doing something that fits into the hot category of the moment, »)… Mais que l’équipe de chrome OS pensent faire quelque chose d’utile (« I want to know that we are building something that people will find useful. ») et croit en la spécificité de leur démarche (« they are approaching the same problem with different visions »)

  • Bonjour Christophe,

    Ton billet est rigolo mais complètement parti pris… Tu mélanges dans un même pot tous les « méchants » c’est à dire ceux qui sont critiques face à Chrome OS. Du coup, ton argumentation ne tiens pas contre le billet que tu cites…

    Sinon, tu ne veux pas faire un billet sur « Est-ce que Chrome-OS aura du succès en Égypte ? » 🙂

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail