Google Chromebook

Chrome OS: un avenir pour les professions médicales ?

Voilà un article intéressant que je vous fais partager: MedGadget, un journal Internet traitant des technologies médicales, s’est vu attribuer le Cr-48 à des occasions de tests, puisque c’est la politique menée par Google depuis quelques semaines. Bien que ce netbook soit encore loin d’atteindre toutes les espérances (n’oublions pas que nous n’en sommes qu’au stade expérimental), il semblerait que Chrome OS puisse jouer un rôle assez important dans l’utilisation des technologies médicales, où Apple aurait fait une percée fulgurante avec son Ipad.

Les qualités mises en avant, et nous ne serons pas surpris, sont la possibilité de stocker les données dans les nuages (si l’appareil rend l’âme, les données ne sont pas perdues), le coût réduit du produit, la simplicité d’installation, l’interchangeabilité (quelques secondes pour entrer ses identifiants et on retrouve immédiatement son environnement de travail), la sécurité (puisqu’il est souvent difficile de sécuriser l’ensemble des machines locales), la personnalisation des produits (prendre un netbook avec une taille d’écran adaptée à son usage).

Quand à la nécessité d’être connecté à Internet, l’auteur de cet article nous rassure en nous disant que « c’est aussi nécessaire d’être connecté à Internet qu’à l’électricité » dans le monde médical. S’il le dit, je veux bien le croire …

Source http://www.medgadget.com

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

2 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Je pensais pas que des pcs pour la médecine était connecté à internet (j’avoue que je vois pas trop l’utilité hormis les opérations à distance à l’aide de robot et encore je pensais que c’était des lignes spéciales) limite je me demande même si c’est pas « réseau » à la place d’internet qu’il aurait du mettre dans l’article en anglais.
    Personnellement, autant, je suis pas trop du genre à crier « attention à la vie privé tout ça … », mais des données médicales qui transitent par une entreprise privé, m’inspirent pas trop ….
  • Je vois ce que tu veux dire et surtout je le comprends.
    Autant pour un particulier, mais bon, pour des entreprises, qui plus est dans le domaine médical.
    Pour l’instant, nous n’avons aucune certitude sur les usages que nous en ferons, mais il semble certain que les décideurs souhaiteront rester maîtres de leurs données, et elles le resteront.

    Dans les hôpitaux, j’ai toujours vu les pc connectés en intranet, mais il y a souvent un accès sur l’extérieur.

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail