Chrome Labs

Web Page Prerendering dans Chrome Labs

Google vient de mettre en place une nouvelle fonctionnalité dans le Chrome Labs… et ça va être une véritable tuerie ! Avec la volonté affichée de proposer un navigateur extrêmement rapide, cette fonctionnalité va “analyser” vos recherches et vos habitudes de navigation pour pré-charger les pages que vous seriez capable de visiter. Ainsi, avec la page pré-chargée, celle-ci devrait s’ouvrir très rapidement lorsque vous y accéder.

Bon, j’avoue que m’emballe un peu puisque c’est certainement une fonction à tester sur du moyen / long terme…
Il n’y a que moi ou ça vous emballe vous aussi ?

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

2 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Sympathique pour ce qui est du temps de chargement, effectivement.

    J’aime les technologies qu’emploie Google, j’aime ce côté passionnant de l’informatique, mais il y a la face sombre qui m’effraie un peu : Google Advertising.

    La plupart des internautes (toutes catégories confondues), moi compris, utilisent très largement le moteur de recherche, pour la qualité de l’interface et la pertinence des résultats.

    Le côté négatif, c’est que dès que je vois une publicité signée “Google Ads”, les mots clefs de mes récentes recherches s’affichent en gras pour me proposer un quelconque bien ou service.

    Je n’utilise Google Chrome que ponctuellement, pour effectuer des tests de compatibilité. Or, fait amusant, certaines publicités “personnalisées” que je vois sur d’autres navigateurs font référence à des sujets que j’ai consultés sur Chrome. Alors forcément, j’aurais voulu qu’on m’informe sur la nature des données qui ont été recueillies à propos de moi en tant que particulier (mes recherches, mes “habitudes de navigation”), et associées à ma machine personnelle, ainsi que le temps de conservation de ces données, les informations de contact pour en demander la consultation, la suppression…

    En somme, rien qu’en utilisant anecdotiquement le navigateur Chrome, des informations me concernant ont été envoyées à Google, analysées et stockées à mon total insu, de manière complètement opaque, et ce à des fins purement commerciales (Google Advertising).

    Le danger réside dans le fait que cette collecte de données personnelles se déroule à une échelle planétaire. C’est l’ère du renseignement Facebook, Google…

    Si une autorité gouvernementale décrète que je suis une menace pour la société, Google aura-t-il l’obligation légale de lui fournir un dossier me concernant, sur lequel on pourra lire en clair mon historique de navigation, de recherche, d’achats sur 3 ans ?

    Améliorer l’expérience utilisateur… mais à quel prix ?

    ———————————————————————————

    Dans un registre plus léger, contemporain et réaliste :

    Il faudra effectivement attendre pour que cette fonctionnalité devienne intéressante.
    Si Chrome se trompe, alors il charge une page inutilement, ce qui… augmente le temps de chargement moyen des pages effectivement visitées !

    Comment le mieux peut-il devenir l’ennemi du bien…

  • Ca me fait penser au fichier des crédits mis à disposition des banques. On en parle de plus en plus, j’en ai entendu parler ce matin sur RMC.
    On sait que Google stocke nos données, c’est leur fond de commerce, ne soyons pas naïf. Reste à savoir ce qu’on est prêt à faire, et jusqu’où on est prêt à aller.
    Rappelons que leur charte de confidentialité a été revu il n’y a pas si longtemps que ça pour s’uniformiser avec tous les services

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail