Chrome OS

Pourquoi choisir un netbook fonctionnant sous Chrome OS ?

Je sais, la question semble curieuse, mais avec l’arrivée du Mac Book Air, elle me semble pertinente. Je constate que beaucoup de personnes ne savent pas réellement de quoi est constitué Chrome OS. Plutôt que de me livrer à une description complète de cet OS (je pense que les articles publiés sur ce blog devraient vous permettre d’y voir plus clair), je préfère rappeler pour quel usage Chrome OS est adapté.

Simplicité, rapidité et sécurité

Oui, Chrome OS se résume essentiellement à ces 3 mots clés. Du coup, beaucoup s’interrogent et crient au scandale. « La simplicité, tu rigoles, Apple est numéro 1 dans ce domaine, il n’est pas possible de faire plus simple« . « La rapidité, prend le dernier né d’Apple, le Mac Book Air, il bat des records au démarrage« . Allez, avouez-le, beaucoup le pensent !

Et bien ce n’est pas mon cas. Google souhaite transmettre un OS épuré de toute fonctionnalité superflue. 80 % de notre temps passé sur un ordinateur se résume à de la navigation sur Internet, c’est fort de ce constat que Google a rapproché Chrome OS de son navigateur. Pour les usages spécifiques nécessitant l’utilisation d’applications « spécialisées », le Chrome Web Store permettra d’installer de nouvelles fonctionnalités selon vos besoins et leurs spécificités.
Cela dit, nous sommes d’accord pour dire que toutes ces web apps ne pourront répondre aux usages des plus geeks d’entre nous (enfin, dans un premier temps en tout cas). Chromoting devrait permettre de régler ce problème, nous éviterons de détailler ce point car nous ne savons pas encore formellement de quoi il sera constitué.
Cette simplicité se caractérise également par la mise à jour des applications qui se fera « en sous-marin »; terminée la recherche des mises à jour avec les éventuels bugs et réinstallations qui l’accompagnent !

Parlons maintenant de la sécurité: Google aborde cet aspect avec un traitement en amont au sein de ses serveurs. L’utilisateur n’a donc plus à se soucier de cet aspect là. Pour les plus réfractaires à ce système, permettez-moi de dire que je fais plus confiance en la capacité de Google à sécuriser nos données qu’à celle donnée à mon pauvre antivirus (Avast pour ne pas le citer, puisque j’en avais marre de payer Kaspersky !).

Pour la rapidité, démarrez Chrome OS et vous verrez que ça se passe de commentaire. Google fait d’ailleurs de remarquables efforts pour améliorer notre vitesse de surf (consultez l’article sur les serveurs Apache).

Un petit mot enfin sur le « cloud computing » . Certaines personnes le rejette, Microsoft en a montré toute sa légitimité en abordant un virage à 180° avec sa nouvelle solution, le 365.

Il serait parfaitement réducteur d’aborder ces 3 notions sans parler du rapport coût / puissance.

Le rapport entre coût et puissance

Certaines personnes ne croient pas au succès de ce nouvel OS. En ce qui me concerne, je suis convaincu du contraire !
Quelques-uns d’entre nous souhaitent avoir un ordinateur qui soit capable de traiter des photos de 20 Mo en quelques secondes. Oui effectivement, c’est possible, achetez-vous un Mac survitaminé et laissez-y votre bras ou votre portefeuille ! Je pense que seules quelques personnes (minoritaires) n’ont pas d’autre choix, les infographistes par exemple.
Avec les applications en ligne, c’est la puissance du serveur qui fera la différence. Cette approche ne nécessite pas d’avoir de grosses configurations, c’est certainement l’une des raisons qui a poussé Google a passé par une architecture de type ARM. Résultat, certes un relatif manque de puissance qui ne devrait pas avoir de réelle conséquence, mais surtout une autonomie à priori beaucoup plus importante. Pour de la portabilité, l’équation semble logique !

Conclusion

Je ne sais pas si vous partagez mon analyse, mais je suis convaincu que près de 90 % des utilisateurs peuvent réellement se retrouver dans ce que propose Chrome OS.
J’attends vos avis sur le sujet. N’oubliez pas de participer également à notre sondage, à moins que cela ne soit déjà fait ?

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

8 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Bonjour, *premier message sur ce site*

    Je partage tes idées, cependant j’attends quand même de voir le comportement de l’os en mode « off ligne », même si celui ci est destiné principalement au web, un minimum est requis (par exemple, la possibilité d’avoir des web app hors ligne), ainsi que le comportement avec des connexions faibles (débit max à 1M chez moi …)

    Même si cette os semble créer une nouvelle catégorie, autres que les netbook, le minimum vital pour tout ordinateur est (pour moi bien sûr) : une suite bureautique correcte (google docs est bien, cependant les fonctionnalités sont encore très faibles comparé à office et OpenOffice. Ainsi qu’un navigateur ne souffrant pas sur les sites avec un peu de flash (c’est plus du hardware).J’ai quand même peur que les processeur arm soit juste (mais bon, on verra !).

    Dernier point important sera le prix, qui ne devra pas dépasser les 400€, je pense qu’au dessus, l’os n’aurait que très peu d’interet.

  • Le PB n’a jamais été Chrome OS, le vrai problème sera la pérennité des netbooks.

    Enfin, normalementl e Chrome Webstore ne devrait plus tarder maintenant !

  • @Seiton: bienvenue sur le site. Je partage également tes avis, la possibilité de pouvoir utiliser son netbook en mode déconnecté reste un enjeu majeur. C’est pour cette raison que j’attends beaucoup de chromoting. Bref, on verra.
    Pour le prix, je n’ai aucun doute là-dessus, ça va exploser la concurrence, et je prends même le risque de dire que nous en trouverons à moins de 200 € (je n’ai encore aucune source pour alimenter cet avis).
    Pour la suite office, c’est la seule chose qui me pose problème. Je me vois mal utiliser un ordinateur inférieur à 12 pouces… j’aimerai bien que chrome os puisse s’installer sur des diagonales à 13 ou 14 pouces. Nous verrons bien, car il est hors de question que je travaille sur Word avec un clavier taille réduite comme le propose les netbooks.
    @pfiou: effectivement, il y a pas mal d’incertitudes, mais l’ipad a créé un nouveau segment, chrome os a clairement un rôle à jouer. Le Web Store, des éléments nous montre qu’il peut être opérationnel très rapidement, à mon sens, ça arriver en même temps que Chrome OS.
  • Il me semble que les netbooks HP 10″ ont déjà un clavier 93% de la taille normal (au moins les mini 210), et que chrome OS devait être installé sur des netbook avec des écrans plus grands… donc pas trop d’inquiétude à propos de la taille du clavier.
    Sinon, j’ai hate de voir des tablettes sous chrome OS…
  • @sinklife: bienvenue à toi.
    Je vois que les discours se recoupent, notamment par rapport à la gestion des données.
    En ce qui me concerne, cela ne me posera pas de problème à la seule condition qu’il y ait une possibilité de sauvegarde totale et complète en local… et de façon très régulière… et ça, pour l’instant, je ne sais pas trop où on va.
  • Pour ceux qui ne font que naviguer, le format tablette est bien plus adapté. J’espère que google a un peu plus d’ambition dans le domaine des web apps pour justifier un format trucbook.

    Pour le stockage de ses infos sur un serveur google, ça ne me gênerais pas le moins du monde. Ca fait longtemps que je ne stocke plus mon argent sous mon matelas, je le confie à la banque…

  • Bad news pour ceux qui attendent une tablette sous chrome OS… Eric Schmidt confirme que chrome OS est avant tout dédié aux appareils à clavier, et que c’est android qui est conçu pour des interfaces tactiles. Faut il garder espoir de voir un jour une tablette officiellement avec chrome os ?

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail