Chrome OS

Chrome OS sera-t-il adapté à nos usages ?

Beaucoup de personnes semblent s’interroger sur l’utilité du futur système d’exploitation proposé par Google. Considérant les habitudes des internautes, Google a fait le choix d’un système d’exploitation dont la principale attraction sera l’usage du navigateur Internet. C’est en ce sens que Chrome OS reprend sur de nombreux points Chrome.

Pour les plus sceptiques, une récente étude datant de ce mois de novembre a été publiée, elle indique les différents usages des utilisateurs de l’Ipad.

Les résultats ne me surprennent guère, on se rend compte que 83% des utilisateurs ont finalement des usages qui peuvent se réaliser sur quasiment n’importe quelle machine !
Payer le prix fort pour surfer sur Internet, est-ce réellement raisonnable ?
Pour les 17% restants, on sait déjà que l’utilisation d’applications locales pourra se faire via Chromoting, même si de grandes interrogations subsistent.

Cette étude ne nous révèle-t-elle pas qu’il serait judicieux de considérer nos usages avant de se lancer dans l’achat d’un nouveau produit ?
Je vous laisse à la réflexion.

Source http://www.businessinsider.com

A propos de l'auteur

Christophe

Passionné de high-tech et fasciné par Google, ce blog est un "laboratoire" permettant de m'exprimer sur les différents services et produits de Google, en premier lieu les chromebooks et les appareils Nexus

4 commentaires absolument uniques ont été postés à ce jour

  • Pour certaines choses, on ne pourra hélas pas s’en passer. Je pense en premier lieu à la suite Office, que l’on ne peut réellement pas remplacer par Google Docs.
    J’espère juste que Docverse va sortir prochainement, et sur cet aspect-là, je ne suis pas très confiant !
  • On peut toujours espèrer une évolution de google docs ou d’autres développeur qui apporteront des webapps de qualité.
    C’est clair qu’à l’heure actuelle, il n’y a pas de bureautique en ligne de la qualité d’Office et OpenOffice.

Laissez vous aussi un commentaire exceptionnel (ou pas !)

Partage cet article par mail